Angleterre : le bonus et puis s’en va

  • Angleterre : le bonus et puis s’en va
    Angleterre : le bonus et puis s’en va
Publié le , mis à jour

Le XV de la Rose dit adieu à sa Coupe du monde avec une victoire bonifiée contre l’Uruguay (60 – 3). Un match à sens unique comme attendu mais les Teros se sont encore bien battus mais ils ont logiquement craqué en deuxième mi-temps.

Le résumé

Le résultat du match ne faisait aucun doute. Avec 10 essais au final, les Anglais referment définitivement leur histoire gâchée. Désormais place à l’avenir et avec le Mondial 2019 comme objectif. En ayant décroché la place de 3ème du groupe, les Anglais se sont directement qualifiés pour le prochain Mondial. Ce n’était évidemment pas ce qu’ils recherchaient au début de cette Coupe du monde mais c’est finalement ce qu’ils ont réussi à obtenir dans cette poule A. Ce soir les Anglais ont inscrit 3 essais dans une première mi-temps poussive. En effet fidèles à eux-mêmes les Uruguayens ont su faire déjouer les Anglais et ont même mis à défaut la défense du XV de la Rose sur certaines actions. Toutefois, dominés en mêlée, en vitesse et en puissance les Teros se sont trop souvent mis à la faute, et le capitaine uruguayen Santiago Vilaseca a écopé d’un carton jaune juste avant le retour aux vestiaires. 21 à 3 à la mi-temps. La seconde mi-temps fut beaucoup plus débridée avec sept essais. Les Uruguayens n’avaient plus l’énergie pour continuer à être agressifs en défense. Ils ont surtout su s’approcher à plusieurs reprises de l’en-but anglais mais ont manqué de réalisme dans les derniers instants. Avec un score très large à la fin de 60 à 3. Les Uruguayens terminent donc bons derniers de cette Poule A cependant ils sont fiers de leur aventure et des prestations livrées ainsi que de leurs deux essais inscrits contre les Fidjiens. Quant aux Anglais, il faudra suivre ce que la RFU décidera concernant l’avenir de Stuart Lancaster.

Le plus bel essai

A la 8e minute, au sortir d’un ruck aux environs de la ligne médiane le ballon est écarté sur la gauche par les Anglais en bout de ligne Alex Goode décale sur un pas Jack Nowell. Ce dernier privé de solution de passe, décide de taper au pied par-dessus la défense uruguayenne. Le ballon atterrit dans l’en-but et c’est Anthony Watson qui aplatit in extremis juste avant la ligne de ballon mort. L’arbitre de la rencontre, Monsieur Pollock, a d’ailleurs demandé l’arbitrage vidéo pour être sûr et a accordé l’essai. Le premier essai d’une belle ribambelle d’essais dans la soirée d’adieu du XV de la Rose dans ce Mondial, son Mondial.

Le fait du match

Le carton jaune dont Santiago Vilaseca a réellement handicapé l’équipe uruguayenne déjà inférieure au XV de la Rose. S’ils n’ont encaissé qu’un seul essai en infériorité numérique, le fait d’avoir défendu à un de moins pendant dix minutes les a un peu plus diminués physiquement ensuite. D’autant plus que les Teros n’ont pas été gâtés par le calendrier puisqu’ils avaient joué mardi soir contre les Fidjiens.

L’homme du match

Dans un match à sens unique tel que celui-là, il est toujours compliqué de mettre à l’honneur un seul homme mais on doit reconnaître que Nick Easter fut particulièrement à son aise ce soir derrière la mêlée et les mauls anglais. Auteur de trois essais, il a également été le joueur qui a fait plus de passes après contact ce soir et a porté le plus souvent le ballon au-delà de la ligne d’avantage. Le troisième ligne des Harlequins, âgé de 37 ans, a livré une sacrée partie pour ce qui était peut-être son dernier match sous le maillot anglais… M. L.

La fiche technique

À Manchester – Etihad Stadium — Samedi à 21 heures – 50 778 spectateurs

Arbitre : M. Pollock (NZL)

Évolution du score : 0 — 3, 7 – 3, 14 – 3, 21 – 3 (MT), 21 – 3, 26 – 3, 31 – 3, 38 – 3, 43 – 3, 48 – 3, 53 – 3, 60 – 3.

Angleterre : 10E Watson (8e, 42e), Easter (17e, 23e, 60e), Slade (54e), Nowell (56e, 70e, 74e), Pénalité (80e + 1) ; 5T (8e, 18e, 24e, 57e) Farrell, (80e + 2) Ford.

Uruguay : 1P (2e,) Berchesi,

Carton jaune : S. Vilaseca (40e + 2)

Angleterre : 15. A. Goode ; 14. Watson (23. M. Brown 66e), 13. Slade, 12. Farrell (22. Joseph 59e), 11. Nowell ; 10. G. Ford, 9. Care (21. Wigglesworth 71e) ; 7. Robshaw (cap.), 8. Easter, 6. Haskell (20. Wood 61e) ; 5. Parling (19. Kruis 56e), 4. Launchburry ; 3. Cole (18. D. Wilson 48e), 2. T. Youngs (16. J. George 30e), 1. M. Vunipola (17. Marler 71e).

Uruguay : 15. G. Mieres ; 14. Gibernau, 13. Prada, 12. A. Vilaseca, 11. Silva ; 10. Berchesi (23. Blengio 73e), 9. A. Ormaechea (22. A. Duran 73e) ; 7. Beer (19. Magno 68e), 8. Nieto (21. Alonso 68e), 6. Gaminara ; 5. Zerbino (20. Palomeque 63e), 4. S. Vilaseca ; 3. Sagario (16. Klappenbach 63e), 2. Arboleya (17. O. Duran 71e), 1. Sanguinetti (18. A. Corral 63e).

Les buteurs

Farrell 4T/6, Ford 1T/4 ; Berchesi 1P/1.

Les meilleurs

Angleterre : M. Vunipola, Launchburry, Easter, Care, Farrell, Nowell, Watson. Uruguay : Arboleya, S. Vilaseca, Nieto, Berchesi, Silva, Gibernau, Mieres.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?