L’Italie bonifiée

  • L’Italie bonifiée
    L’Italie bonifiée
Publié le , mis à jour

Ce match entre la Roumanie et l’Italie a tenu toutes ces promesses. En effet, alors que l’Italie semblait largement dominer ce match, les Roumains se sont reveillés en fin de match. Un peu tard malheureusement

Italie – Roumanie 32-22

Par Justine Esteve

Résumé

Très en forme en ce début de match, les hommes de Jacques Brunel n’ont pas perdu de temps pour ouvrir le score. Dès la dixième minute de jeu, Zanni inscrivait le premier essai de la rencontre. Très vite, la charnière prend son rôle de meneur de jeu très à cœur et cela fonctionne. D’ailleurs les deux demis ont inscrit leur essai durant la première mi-temps. De retour des vestiaires, il n’a pas fallu longtemps aux Italiens pour s’offrir le bonus offensif grâce à l’essai de Zanni. Dominant presque tout le match, les Bleus finissent par s’essouffler un peu en fin de rencontre. Lors des dix dernières minutes, c’est dans leur camp que l’action s’est déroulée. Et les Roumains ont trouvé le chemin de l’essai à trois reprises en un peu plus de 10 minutes. Malgré tout, cela n’a pas suffi et les Italiens ont pu savourer leur victoire qui les conforte à la troisième place de la poule D, synonyme de qualification automatique pour le prochain mondial au Japon.

L’essai du match

Le premier essai de cette partie. Sur un temps fort italien ou ces derniers pilonnent la défense roumaine. Finalement c’est Camagnaro qui fait la différence et on retrouve Sarto à la conclusion.

Le fait du match

Ce n’est pas une action en particulier mais plutôt les dix dernières minutes de ce match. En effet, après avoir été dominés pendant une très grande partie de la rencontre, les Roumains se sont réveillés en fin de match. Marquant deux essais et jouant principalement dans la moitié de terrain italienne. Une très belle fin de partie.

L’homme du match

Edoardo Gori a été l’homme de cette rencontre. Le demi de mêlée accompagné de son ouvreur, Tomasso Allan, a vraiment dynamisé le jeu italien. En plus de cela, le numéro 9 a inscrit le deuxième essai de la Squaddra Azzura.

FICHE TECHNIQUE

À Exeter — Dimanche 15 h 30, 11 450 spectateurs

Arbitre : M. Poite (FRA)

Évolution du score : 0-3, 5-3, 8-3, 15-3, 20-3 (MT) ; 29-3, 29-10, 32-10, 32-17, 32-22.

Italie : 4E Sarto (10e), Gori (24e), Allan (39e), Zanni (46e), 3T Allan (25e, 40e, 48e), 2P Allan (16e, 70e)

Roumanie : 3 E Apostol (66e, 79e), Porparlan (75e), 2T Vlaicu (67e, 76e), 1P Vlaicu (5e)

Carton jaune : Van Heerden (antijeu 15e)

Italie : 15. McLean (21.Palazzani 64e) ; 14.Sarto, 13.Campagnaro (23.Bacchin 35e), 12.Benvenuti, 11.Venditti ; 10.Allan, 9.Gori (22.Canna 67e) ; 7.Favaro (20.Vunisa 64e), 8.Zanni, 6.Minto ; 5.Furno (19.Bernardo 74e), 4.Geldenhuys (cap.) ; 3.Cittadini (18.Chistolini 56e), 2.Manici (16.Giazzon 56e), 1.Aguero (17.De Marchi 56e).

Roumanie : 15.Fercu ; 14.Lemnaru, 13.Kinikinilau, 12.Vlaicu, 11.Botezatu (22.Apostol 64e) ; 10.Wiringi (23.Gal 41e), 9.Calafeteanu (21.Bratu 60e) ; 7.Lucaci (6. V. Ursache 56e), 8.Carpo, 6.V.Ursache (cap.) (20.Burcea 48e) ; 5.Van Heerden (19.Antonescu 55e), 4.Poparlan ; 3.Ion (17.A.Ursache 41e), 2.Turashvili (16.Radoi 58e), 1.Lazar (18.Pungea 66e).

Les meilleurs

Gori, Zanni, Manici, Favaro ; Kinikinikau, Lazar

Les buteurs

Allan : 3T/4, 2P/2

Vlaicu : 1P/1, 2T/3

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?