Paris en reprise

  • Paris en reprise
    Paris en reprise
Publié le , mis à jour

Dans une vraie rencontre de début de saisons où les deux équipes ont semblé chercher leurs marques, le Stade français, lanterne rouge du Top 14 avant la rencontre, a retrouvé quelques sensations afin de s’assurer une victoire sans éclat.

Stade Français — Castres 22-9

Par Arnaud Beurdeley

Le résumé

Après un début de match fébrile, ponctué de nombreuses fautes et maladresses, les Parisiens ont su se reprendre peu avant le milieu de la première période. Un essai teinté de maîtrise (19e) permettait aux Parisiens de prendre un peu le large (13-3, à la mi-temps) et surtout de prendre l’ascendant psychologique sur une équipe castraise qui a notamment raté trois pénalités au cours de la première période. En seconde mi-temps, sur un faux rythme, les deux équipes se neutralisaient souvent en milieu de terrain, mais la domination stadiste en mêlée fermée a permis au club de la capitale de conserver son avance.

Le tournant du match

Pas forcément très à l’aise dans le jeu courant, Jules Plisson à revanche parfaitement assurer son rôle de buteur. Certes, il a raté une pénalité en première période et une seconde située à environ 55 mètres en seconde période, mais c’est lui qui a permis, à dix minutes de la fin, de quasiment sceller le sort de la rencontre. À cet instant de la partie, le score n’était que 19 à 9. Et par la grâce d’une mêlée conquérante, le Stade français se voyait offrir une pénalité à environ 50 mètres. Sûr de lui, Jules Plisson ne tremblait pas et offrait trois points de plus à son équipe, sécurisant ainsi les quatre points de la victoire

Le plus bel essai

Les essais en première main sont suffisamment rares pour être soulignés. Après un début de match fébrile, les Parisiens ont su trouver la clé pour ouvrir les portes de la défense castraise. Après une prise de balle en fond d’alignement par le capitaine Sergio Parisse, le demi de mêlée Dupuy servait Plisson, qui servait, bien caché dans le dos de l’ouvreur parisien, l’ailier Djibrill Camara. La défense tarnaise n’y voyait que du feu. Camara, habituellement arrière, pensait à bien lever la tête et à écarter en bout de ligne pour Hugo Bonneval qui n’avait plus qu’à faire parler sa vitesse. Premier essai de la rencontre (19e). Du grand art et de la maîtrise dans les timings de course.

L’homme du match

Dans une rencontre relativement triste, les offensives se sont faîtes plutôt rares. Difficile ainsi de ressortir un joueur tout particulièrement. Évidemment, Jules Plisson, grâce à la précision de son jeu au pied (6/8) a largement contribué à la victoire du Stade Française, mais seul Djibril Camara a véritablement a vraiment apporter du tranchant dans la ligne d’attaque parisienne. L’arrière parisien, replacé à l’aile pour l’occasion en raison du positionnement de Bonneval à l’arrière, est d’ailleurs à l’origine de l’unique essai de la rencontre (19).

La fiche technique

A Paris — vendredi 19 h 45 — 10 156 spectateurs

Arbitre : M.Lafond

Évolution du score : 0-3, 7-3, 10-3,13-3 (MT) ; 13-6, 16-6, 19-6, 19-9, 22-9.

Stade-Français : 1E Bonneval (19e) ; 1T Plisson (19e) ; 5P Plisson (27e, 36e, 47e, 51e, 71e)

Castres : 1P Dumora (6e) ; 2P Palis (45e, 57e)

Stade-Français : 15.Bonneval ; 14.Sinzelle, 13.Doumayrou (21.Bosman, 68e), 12.Danty (22.Arias, 77e), 11.Camara ; 10.Plisson ; 9.Dupuy (20.Tomas, 65e) ; 7.Lakafia, 8.Parisse (cap) (19.Burban, 65e), 6.Ross ; 5.Mostert (18.Gabrillagues, 60e), 4.Pyle ; 3.Alo-Emile (17.Zhvania, 73e), 2.Bonfils (16.Sempéré, 53e), 1.Van der Merwe (23.Melikidze, 73e).

Castres : 15.Palis ; 14.Smith, 13.Wulf (22.Vialelle, 74e), 12.Lamerat, 11.Martial ; 10.Dumora (21.Kirkpatrick, 52e) ; 9.Seron (20.Dupont, 52e) ; 7.Bias (19.Babillot, 72e), 8.Tulu, 6.Caballero ; 5.Capo-Ortega (cap) (18.Faasalele, 61e), 4.Samson ; 3.Wihongi (17.Montes, 46e), 2.Mach (16.Rallier, 72e), 1.Lazar (23.Houerie, 74e).

Les meilleurs

Stade français : Camara, Plisson, Dupuy, Alo-Emile ; Castres : Tulou, Smith

Les Buteurs

Plisson : 5/7P, 1/1T

Palis : 2/4P

Dumora : 1/3P

Arnaud Beurdeley
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?