Toulon aura son champion

  • Toulon aura son champion
    Toulon aura son champion
Publié le / Mis à jour le

Encore un domaine où le RCT décroche un record : le club varois est le seul à compter des joueurs parmi toutes les nations demi-finalistes du Mondial. Il aura donc, automatiquement, un champion du monde à l’issue de la finale, le 31 octobre.

Ils sont déjà triples champions d’Europe... Les Toulonnais seront aussi bientôt champions du monde ! Rien que ça... Constellation de stars, le RCT est le seul club de la planète ovale à réunir des joueurs des quatre nations qui participeront aux demi-finales ce week-end. Et donc à avoir l’assurance de compter un champion du monde dans ses rangs dans deux semaines.

Ainsi, ils sont pas moins de sept Varois (ou futurs Varois) à avoir atteint le dernier carré du Mondial, sur les dix-huit qui évoluent en Top 14. Le pays le plus représenté est l’Australie, qui a sélectionné trois Toulonnais : l’ouvreur Quade Cooper, qui viendra bien sur la rade malgré plusieurs rebondissements après la signature de son contrat, le centre Matt Giteau et l’ailier Drew Mitchell. Vient ensuite l’Afrique du Sud, avec deux représentants : le troisième ligne Duane Vermeulen, recrue à venir lui aussi, ainsi l’ailier Bryan Habana, toujours meilleur marqueur de l’histoire de la compétition (avec quinze essais, à égalité avec Jonah Lomu). L’Argentine, avec le troisième ligne Juan-Martin Fernandez-Lobbe, et la Nouvelle-Zélande, via le centre Ma’a Nonu, future star de la ligne d’attaque rouge et noir, comptent pour leur part un joueur au Rugby Club Toulonnais. Son président, Mourad Boudjellal, s’en félicite évidemment. Ces derniers jours, il ne s’est pas privé pour relever, ironiquement, que « Si le Top 14 est nul, Toulon aura quand même un champion du monde », alors que le débat fait rage sur la responsabilité du championnat français dans la déroute du XV de France. Émilie Dudon

Emilie Dudon
Voir les commentaires
Réagir