Matt Giteau, le centenaire

  • Matt Giteau, le centenaire
    Matt Giteau, le centenaire
Publié le / Mis à jour le

Il n’avait plus été appelé avec l’Australie depuis le 17 juillet 2011 mais le retour de Matt Giteau est une réussite. Distributeur hors-paire, celui qui peut évoluer à la mêlée, à l’ouverture et au centre est redevenu le patron de la ligne arrière des Wallabies. Retour sur le parcours (en sélection) d’une légende australienne.

Joueur talentueux, Matt Giteau a rapidement intégré le XV de son pays. Alors qu’il vient de souffler sa vingtième bougie, Eddie Jones fait appel à lui pour une rencontre contre l’Angleterre. Malgré la défaite 32-31 l’Australie vient de faire de la place à un petit joyau : Matthew James Giteau. 2002 est prolifique pour le natif de Sydney puisque c’est l’année à laquelle il intègre la franchise des Brumbies. S’il évolue régulièrement à la mêlée avec le XV d’Australie, Matt Giteau devient titulaire lors du mondial 2003, à domicile. Mais l’arrivée du Néo-Zélandais, Robbie Deans, en décembre 2007 viendra changer la donne. Le nouveau sélectionneur, à la vue de son talent, préférerait le voir évoluer à l’ouverture ou au centre qu’à la mêlée. S’il démarre son mandat en le titularisant automatiquement, la relation entre les deux hommes se dégrade au fur et à mesure. Le sélectionneur reproche à Matt Giteau de ne pas être le leader tant attendu. Il peine à prendre la place laissée libre par Stephen Larkham et une défaite (historique !) face à l’Écosse, le 21 novembre 2009, viendra entériner la relation entre le demi d’ouverture et son sélectionneur. Les trois pénalités et la transformation de la gagne manquée à la 80e seront le point de rupture pour Robbie Deans qui décidera de ne pas faire appel à Matt Giteau pour le mondial 2011, au profit de Quade Cooper. Dans la foulée (intersaison 2011), Matt Giteau décide de faire une croix sur sa carrière internationale en rejoignant le RC Toulonnais. Le règlement australien est clair : un joueur n’évoluant pas au sein des frontières australiennes n’est plus sélectionnable avec les Wallabies. Pourtant quatre ans plus tard, tout en étant toujours à Toulon, Matt Giteau a bel et bien été rappelé pour disputer la Coupe du monde. En difficulté sportive la Fédération australienne réforme son système et décide de rappeler ses talents hors frontières. Ainsi Drew Mitchell et surtout Matt Giteau sont à nouveau sélectionnés avec les Wallabies. Neuf rencontres (dont huit titularisations) plus tard, l’idée de rappeler le Toulonnais s’est avérée une réussite. Depuis son retour en sélection le numéro 12 a, notamment, aidé son équipe à soulever le premier Four Nations de son histoire ! Positionné en premier centre, mais utilisé comme un deuxième dix, en soutient de Bernard Foley, Matt Giteau est redevenu indiscutable en Wallabies et jouera la demi-finale d’une Coupe du monde à laquelle il n’aurait pu ne pas participer. Le destin… Pierrick Ilic-Ruffinatti

Voici deux des chiffres qui montrent que Matt Giteau est une légende du XV d’Australie :

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir