Albi au quart de tour

  • Albi au quart de tour
    Albi au quart de tour
Publié le , mis à jour

Grâce à deux entames de mi-temps réussies, Albi s’impose et se rassure sur son niveau.

Albi - Narbonne : 26 - 10

Par David Bourniquel, envoyé spécial.

Résumé

Il aura suffi de deux belles entames de mi-temps pour venir à bout des Narbonnais. Deux essais dans le premier quart d’heure, magnifiquement construits, par Naqiri puis le Bourhis, et un autre au retour des vestiaires ont permis aux Albigeois de creuser un écart assez conséquent pour gagner ce match sans trembler. Les protégés du quatuor Reggiardo – Bacca – Bagate – Ladauge ont aussi pu se rassurer sur des points jugés déficients à Colomiers. En défense d’abord, où, malgré un essai encaissé, les Jaune et Noir ont rassuré. Ils ont notamment subi une longue séquence au cœur de la première mi-temps, où les Narbonnais ont pilonné leur ligne sans jamais parvenir à la franchir. En mêlée ensuite, les hommes de Reggiardo ont semblé retrouver une assise. Sans être réellement dominateurs, ils n’ont jamais été pénalisés non plus. Un secteur à l’équilibre qu’il faudra soumettre à un test plus rugueux, la mêlée narbonnaise n’étant pas la plus réputée du championnat, au contraire de la ligne de trois-quarts. La dernière action du match offrait aux Albigeois un bonus mérité pour leur abnégation à relancer un ballon sur quatre-vingts mètres après la sirène. C’est Afusipa Taumoepeau qui offrait le bonus aux siens au terme d’une course échevelée !

Le tournant du match

L’entame de deuxième période. Les Narbonnais étaient dans une dynamique positive et venaient d’infliger un 10 à 0 aux Tarnais en fin de première période, portant le score à 14-10 en faveur d’Albi à la pause. Un retard à l’allumage en début de deuxième mi-temps a permis aux Albigeois de marquer un troisième essai par Maxime Le Bourhis, de creuser l’écart et de ne plus être rejoints.

Le plus bel essai

La superbe séquence conclue par Nasoni Naqiri. Deux minutes trente s’étaient écoulées depuis le coup d’envoi. Les Albigeois avaient récupéré le premier ballon du match, bien botté par Raphaël Lagarde. Les Tarnais construisaient alors une action avec de nombreux temps de jeu, jusqu’à ce que Javier Rojas ne décale son ailier Nasoni Naqiri qui n’avait plus qu’à mystifier les deux derniers défenseurs d’un maître crochet intérieur. Transformé par Raphaël Lagarde, cette belle réalisation lançait idéalement les Tarnais dans le match.

L’homme du match

Maxime Le Bourhis. Placé sur l’aile droite, l’ex Oyomen a joué parfaitement son rôle : conclure les coups. Il n’a pas eu un nombre fou de ballons à négocier, mais il a su les porter dans l’en-but et avoir le geste juste. Sur son premier essai, il a été assez prompt pour aplatir un ballon tapé à suivre dans l’en-but par Loïc Le Gal. Sur sa deuxième réalisation, il a effacé à merveille, d’un superbe crochet, le dernier défenseur avant de plonger entre les poteaux. Du travail bien fait. À noter qu’à la sortie de Loïc Le Gal, remplacé par Ledua Mau, Maxime Le Bourhis a glissé à l’arrière.

Fiche technique

À ALBI – vendredi 19 h 30 – 4 000 spectateurs.

Arbitre : M. Delpy (Ile de France).

Évolution du score : 7-0, 14-0, 14-7, 14-10 (MT) ; 21-10, 26-10.

Albi 4E Naqiri (3e), Le Bourhis (14e, 44e), Taumoepeau (80e + 1) ; 3T Lagarde (3e, 14e, 44e).

Narbonne 1E Ruiz (33e) ; 1T Ruiz (33e), 1DG Ruiz (37e).

ALBI 15. Le Gal (20. Mau 68e) ; 14. Le Bourhis, 13. Taumoepeau, 12. Rojas, 11. Naqiri ; 10. Lagarde (21. Barthélémy 56e), 9. Entraygues (22. Rick 77e) ; 7. J. Raynaud (cap.), 8. Faleafa (19. Tavalea 49e), 6. Farré ; 5. Damiani (18. Maisuradze 64e), 4. M. André ; 3. Sheklashvili (23. Hamadache 49e), 2. Ponnau (16. Djebablah 52e), 1. Curie (17. Dedieu 56e).

NARBONNE 15. Dut ; 14. Jasmin, 13. Plessis-Couillaud, 12. Ravuetaki, 11. Klur (22. Fekitoa 49e) ; 10. Ruiz (21. Rattez 52e), 9. Sheehan (20. Rubio 61e) ; 7. Jenkins (19. Nkinsi 66e), 8. Belzons, 6. Boidin ; 5. Penalva (18. Manchia 74e), 4. Strauss ; 3. Ratianidze (23. Zanon 45e), 2. Deligny (cap.) (16. Fidinde 66e), 1. Tuinukuafe (17. Fichten 59e).

L’INFIRMERIE

Albi : pas de blessé.

Narbonne : pas de blessé.

LES MEILLEURS

À Albi, Entraygues, Le Bourhis, Naqiri, Le Gal ; à Narbonne, Ruiz.

LES BUTEURS

Lagarde : 3T/4. Ruiz : 1T/1, 1DG/1. Dut : 0P/1.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?