Montpellier est taillé pour la grande aventure

  • Montpellier est taillé pour la grande aventure
    Montpellier est taillé pour la grande aventure
Publié le , mis à jour

Impressionnants dans le défi physique, les Montpelliérains ont eu raison de Clermontois beaucoup trop brouillons. Le MHR fait tomber le leader pour la première fois. Clermont conserve toutefois le leadership, grâce à un bonus défensif arraché à la sirène.

Montpellier - Clermont : 24 - 19.

Par Émilie Dudon et Léo Faure, envoyés spéciaux.

Le résumé

On s’attendait à du lourd. Du physique entre les Springboks de Montpellier et les Clermontois, venus en leaders et avec leurs arguments les plus massifs. Les deux équipes ont tenu leurs promesses pour livrer une première mi-temps musclée, à défaut d’être emballante. A ce jeu de casse-briques, où la guerre des rucks ne cédaient la place qu’au jeu au pied d’occupation, c’est finalement sur une de ses rares expositions sur ses extérieurs que le MHR trouvait la première faille. Une passe sautée sur Fall qui remettait intérieur pour l’essai de Nagusa. Le reste n’était que des coups de pieds. Quatre pour Lopez (100 % en première période), trois pour le MHR (Catrakilis puis Paillaugue) pour un score étriqué à la pause, à l’avantage des Héraultais (14-12).

Les joueurs de Jake White créaient le premier écart net au score (21-12) au retour des vestiaires par l’intermédiaire de Robins Tchale-Watchou (voir L’essai). Une pénalité de Paillaugue et une grosse défense sur l’homme assureront finalement le gain du match au MHR. Au prix d’un essai de Raka sur la sirène, les Clermontois arrachent le bonus défensif et sauvent leur place de leader (24-19).

Le tournant

Distancés au score pour la première fois (21-12, 46e), les Clermontois étaient sommés de réagir rapidement. Ce qu’ils firent par l’intermédiaire de l’inévitable Nick Abendanon, auteur d’un numéro d’équilibriste, au pied le long de la ligne de touche droite. En couverture, Jesse Mogg était contraint de concéder une touche à 5 mètres de son en-but. Une munition de premier choix que les Clermontois galvaudaient allégrement, avec une incompréhension dans l’alignement qui profitait aux Héraultais. Fin du bal. Les Clermontois ne reviendront jamais dans la partie.

L’essai

Superbe lancement de jeu concocté par l’encadrement du MHR. Au retour des vestiaires, les Montpelliérains bénéficiaient d’une touche à hauteur des 22m auvergnats. Après une déviation de Qera, O’Connor se proposait à hauteur, ouvrait une première brèche et servait après contact Liebenberg dans l’intervalle. Le Sud-africain retrouvait Mowen intérieur qui n’échouait qu’à quelques centimètres de l’en-but auvergnat. Dans le mouvement, Tchale-Watchou relevait le ballon et s’allongeait dans l’en-but pour l’essai du break (21-12).

Le joueur : Catrakilis

Demetri Catrikilis se souviendra longtemps de ses premiers pas en Top 14. Ou pas, d’ailleurs. Auteur d’un début de match dans le rythme, l’ouvreur sud-africain se trouvait visé sur un lancement de jeu auvergnat (24e). Après une déviation en touche de Jedrasiak, l’ASMCA lançait une prise du milieu musclée, par l’intermédiaire de Vulivuli. A pleine vitesse, sans crochet, le Fidjien faisait exploser Catrakilis au contact. Lequel restait allongé au sol, toutes lumières éteintes.

Rien d’illicite, bien que les images soient impressionnantes. Il aura fallu à l’ouvreur plusieurs minutes pour se remettre sur pieds, avec l’aide de son bourreau, et lever l’inquiétude le concernant. Un protocole commotion l’empêchera toutefois de reprendre sa place sur le terrain (remplacé par Ben Lucas). Au-delà de son cas personnel, c’est le poste d’ouvreur qui se trouve en carence à Montpellier. François Trinh-Duc également absent pour 3 semaines (entorse acromio-claviculaire), Ben Lucas demeure le seul spécialiste du poste à être apte. Ensuite, ce sera au tour de Benoît Paillaugue.

A Montpellier – Samedi 20h45, 14 539 spectateurs. Arbitre : M. Lafon (Ly)

Evolution : 0-3, 3-3, 3-6, 6-6, 6-9, 11-9, 14-9, 14-12 (MT) 21-12, 24-12, 24-19 (score final).

MONTPELLIER : 15. Mogg ; 14. Fall, 13. Nagusa, 12. Smith, 11. O’Connor ; 10. Catrakilis (21. Lucas, 23e), 9. Paillaugue (20. White, 63e) ; 7. Mowen (cap.), 8. Qera, 6. Liebenberg (19. Galletier, 66e) ; 5. Willemse, 4. Tchale-Watchou (18. Battut, 61e) ; 3. Cilliers (23. Mas, 52e), 2. Burden, 1. Nariashvili (17. S. Van der Merwe, 66e).

Non entrés en jeu : 16. Géli, 22. Ebersohn,.

Points : 2E Nagusa (25e), Tchale (45e), 1T Paillaugue (46e), 4P Catrakilis (7e, 18e), Paillaugue (32e, 58e).

Blessés : Catrakilis (K.-O.).

CLERMONT : 15. Abendanon ; 14. Raka, 13. Rougerie, 12. Vulivuli (22. Strettle, 52e), 11. Gear ; 10. Lopez ( 21. James, 72e), 9. Bruzulier (20. Radosavljevic, 55e) ; 7. Kolelishvili, 8. Gérondeau (19. Lee, 61e), 6.Lapandry ; 5. F. Van der Merwe (18. Vahaamahina, 63e), 4. Jedrasiak (18. Vahaamahina, 31e-39e) ; 3. Kotze (23. Ric, 50e), 2. Van der Westhuizen (16. Natriashvili, 72e), 1. Domingo (cap), 17. Chaume, 50e).

Points : 1E Raka (80e), 1T James (80e), 4P Lopez (7e, 14e, 20e, 39e).

Buteurs : Lopez : 4P/4 ; Catrakilis : 1P/2 ; Paillaugue : 2P/2, 1T/2 ; James : 1T/1.

Léo Faure
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?