Jouer le facteur chance

  • Jouer le facteur chance
    Jouer le facteur chance
Publié le / Mis à jour le

Samedi, face aux All-Blacks, Scott Sio fera son grand retour dans le groupe australien. Le temps d’une finale extraordinaire.

« Ceux qui, par malheur, font la guerre, ont généralement la chance de ne la faire qu’une fois», a un jour dit un grand Homme ! Nous le savons en chacun de nous : la guerre qui se jouera samedi soir entre la Nouvelle-Zélande et l’Australie, n’aura bien lieu qu’une seule fois, comme unique en son genre. Chaque élément sera déterminant pour mener à la victoire, poussé par un peuple assoiffé de vengeance sur la nation Championne du monde. C’est probablement le genre de raisonnement qu’a eu le sélectionneur australien, Michael Cheika, en faisant le choix d’opter pour le pilier gauche Scott Sio en meneur de mêlée et de retour de blessure (bras) aux dépends de James Slipper. Ce dernier n’a visiblement pas été la hauteur des attentes de l’entraîneur lors du dernier match face aux Argentins, se faisant ainsi piquer la place pour la finale tant attendue. Scott Sio saura-t-il profiter de ce moment unique qui lui est accordé? Pour le reste pas de changements comparé au match précédent, « on ne change pas une équipe qui gagne », paraît-il. Question de groupe ou simplement de hasard, samedi soir, il n’y aura qu’un seul vainqueur à la 80e minute. Autant mettre toutes les chances de son côté. RP

Le XV de départ: Folau ; Ashley-Cooper ; Kuridrani ; Giteau ; Mitchell ; (o) Foley ; (m) Genia ; Hooper ; Pocock ; - Fardy; Simmons ; Douglas; Kepu ; Moore (cap) ; Sio.

Remplaçants: Polota-Nau, Slipper, Holmes, Mumm, McCalman, Phipps, Toomua, Beale.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir