Une victoire dacquoise étriquée mais précieuse

  • Une victoire dacquoise étriquée mais précieuse
    Une victoire dacquoise étriquée mais précieuse
Publié le , mis à jour

Les Landais ont eu du mal à se défaire des Audois ce soir mais ils ont réussi à arracher leur troisième victoire (21 - 16) grâce notamment à un sans - faute de Martin Prat.

Dax - Narbonne 21 - 16.

Alexia Chartral, envoyée spéciale.

Résumé

Dès l’entame, Dax et Narbonne affichent leur envie de jouer en relançant dans leurs 22 mètres. Brieuc Plessis Couillaud marque un essai en contre suite à une chandelle mal captée par les Dacquois à la 4e minute de jeu. Le public est pris à froid. Au fil des minutes, aucune équipe se détache et arrive à concrétiser ses moments de domination. Pénalisés à 7 reprises et avertis par l’arbitre, les Narbonnais terminent la première période à 14 suite au carton jaune du capitaine Saia Fekitoa pour un acte d’antijeu (38e) Une première mi-temps équilibrée entre les deux équipes, comme le reflète le score à la mi-temps (15-13). Les deux équipes sont de retour sur la pelouse. L’entame est marquée par des problèmes en conquête des deux côtés. Même constat en seconde période, Dacquois et Narbonnais jouent mais n’arrivent pas à franchir la ligne d’en-but. Des pertes de balles sur les renvois, des mêlées écroulées ternissent le jeu. Aucune équipe n’est capable de prendre l’avantage. Dans les 20 dernières minutes, les Dacquois, un peu plus agressifs, campent dans les 22 mètres Narbonnais en sollicitant ces avants. Ils tentent en vain. La pénalité sifflée à 78e et transformée par Ignacio Mieres libère le public qui exulte. Victoire serrée mais précieuse pour l’US Dax (21-16).

Le fait du match

Raphaël Saint André demande les trois points alors que ses joueurs hésitent à taper en touche. Ignacio Mieres scelle la victoire des Dacquois à deux minutes du coup de sifflet final.

L’essai du match

L’unique essai de la partie marqué par Brieuc Plessis Couillaud à la 4e sur une chandelle mal captée par les Dacquois.

L’homme du match

Martin Prat pour son sans-faute au pied (4/4), ses tentatives de relance et un jeu au pied très propre.

LA FICHE TECHNIQUE

À Dax – Stade Maurice Boyau — Vendredi 19 h 30 – 3 200 spectateurs

Arbitre : M. Boyer (MPY)

Évolution du score : 3-0 ; 3-7 ; 6-7 ; 6-10 ; 9-10 ; 12-10 ; 12-13 ; 15-13 ; MT ; 15-16 ; 18-16 : 21-16

Dax : 7P Prat (3e, 12e, 40e, 79e) Mières (6e, 25e, 50e,)

Narbonne : 1E Prat (4e), 1T Ruiz, 3P Ruiz (9e, 17e, 48e)

Non entré : 21.Dut

Carton jaune : Fekitoa (38e, antijeu)

Dax : 15. Prat ; 14. Bureitakiyaca (21.Bau 79e) ; 13. Devade (cap.) ; 12. Naqalevu ; 11. Dechavanne (22.Ternisien, 56e) ; 10. Mieres ; 9. Salle-Canne (20.Pic, 51e) ; 8. Ternisien (19.Coletta, 60e) ; 7. Chiappesoni ; 6. August ; 5. Albertarrio (18.Tuineau, 51e) ; 4. Bernard ; 3. Lakepa (23.Kuparadze, 58e) ; 2. Delonca (16. Bethery, 56e) ; 1. David (17.Faitotoa, 74e)

Narbonne : 15. Rattez ; 14. Jasmin ; 13. Plessis Couillaud ; 12. Fekitoa (cap.) ; 11. Klur ; 10. Ruiz (22. Fournil, 72e) ; 9. Sheenan (20.Rubio, 5) 8. Halaufia (19. Belzons, 48e) ; 7. Jenkins ; 6. Boidin ; 5. Penalva (18.Strauss, 51e) ; 4. Nkinsi ; 3. Zanon (23. Ratianidze, 51e) ; 2. Edmonds (16.Vuli, 58e) ; 1. Fichten (17. Tuinukuafe, 60e)

LES MEILLEURS

A Dax : Prat, Naqalevu ; A Narbonne : Ruiz, Halaufia

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?