Les Montois s’offrent le bonus

  • Les Montois s’offrent le bonus
    Les Montois s’offrent le bonus
Publié le , mis à jour

Au terme d’une écrasante domination, le Stade Montois s’impose avec le bonus offensif face à des Albigeois qui ont pourtant vendu chèrement leur peau (27 -9).

Mont-de-Marsan - Albi : 27 - 9

Par Pierre Baylet, envoyé spécial.

RÉSUMÉ

Le public de Guy Boniface s’est régalé lors de ce remake de la demi-finale de mai dernier. C’est que les Montois, après avoir balayé l’Aviron Bayonnais il y a une semaine, ont confirmé leur retour en forme, et remis à l’œuvre le jeu offensif qu’ils affectionnent. Derrière un paquet d’avants très conquérant, ils ont allumé de nombreuses mèches offensives par leurs trois-quarts intenables, magnifiquement dirigés par Clément Otazo et Emmanuel Saubusse. Une partition accomplie de bout en bout qui n’a laissé que peu d’espoirs à une équipe tarnaise pourvue de belles qualités et d’un irréprochable état d’esprit, mais qui ne pouvait pas grand-chose face à la domination landaise.

LE FAIT DU MATCH

On jouait la 55ème minute et les Montois campaient encore dans le camp tarnais, obtenant une mêlée à 5 mètres. Les Tarnais, pris sur la première mise en jeu, concédaient une pénalité. Lors de la deuxième mêlée, ils écopaient d’un carton jaune, et sur la 3ème, l’arbitre argentin accordait aux Landais un essai de pénalité. Le break était fait.

L’ESSAI DU MATCH

Ou plutôt l’action du match. Après une relance de Ximun Lucu qui déchirait le rideau albigeois, le jeu rebondissait sur la droite. Clément Otazo créait un décalage pour Taulanga puis Tutaia. Le géant montois plaçait une énorme accélération pour s’enfoncer dans la défense tarnaise. Au contact, il délivrait une passe à Salawa qui, sprintait sur 20 mètres le long de la ligne de touche et s’envolait sur le drapeau de coin malgré le retour du dernier défenseur. Essai tout à fait valable, mais pas pour l’arbitre de touche qui levait son drapeau, annulant ainsi une séquence de toute beauté.

L’HOMME DU MATCH

Otazo, Taulanga, Tutaia ont éclaboussé de leur classe cette rencontre. Mais Ximun Lucu mérite bien cette distinction pour l’ensemble de son œuvre. Sûr, costaud, rapide, l’arrière montois est un inlassable relanceur, doté de surcroît d’un jeu au pied puissant et précis. Toute la soirée, il a mis le feu aux poudres, transperçant à plusieurs reprises la défense albigeoise, distillant un joyau de passe au pied pour Salawa qui n’arrivait malheureusement pas à conclure, et rendant une copie sans la moindre fausse note. Un des grands artisans du succès landais.

La Fiche technique

À MONT-DE-MARSAN – Vendredi 19 h 30 — 4 328 spectateurs

Arbitre : M. SYLVESTRE (Argentine)

Évolution du score : 0-3, 3-3, 10-3, 10-6, 10- 9 (MT) ; 13-9, 20-9, 27-9

Mont-de-Marsan : 3E Béal (17e) de pénalité (60e) James (73e) 2P Saubusse (9e, 53e) 3T Saubusse (18e, 60e) James (73e)

Albi : 2P Le Gal (6e, 38e) 1D Rojas Alvarez (34e)

Non entré en jeu : 22. Entraygues

Cartons jaunes : Seklashvili (59e)

MONT-DE-MARSAN 15. Lucu (22.Laousse Azpiazu 73e) ; 14. Ratu, 13. Delaï, 12. Tokula, 11. Cabannes ; 10. Otazo (21. James 38e, mt, 65e) 9. Saubusse (cap) (20. A.Ormaechea 70e) ; 7. Bost (19. Tastet 53e), 8. Taulanga, 6. Béal ; 5. Tutaia (18. Taelega 62e), 4. Rey ; 3. S.Ormaechea (23. Rameau 67e), 2. Blanchard (16. Caudullo 53e), 1. Fiorini (17. Muzzio 36e)

ALBI 15. Le Gal ; 14. Mau, 13. Naqiri, 12. Taumeopeau (cap), 11. Sancery (21. Lagarde 61e) ; 10. Rojas Alvarez, 9. Rick ; 7. Farré (23. Hamadache 59e — 69e), 8. Tavalea (20. Calas 57e), 6. Tonga (19. Faleafa 19e) ; 5. Maisuradze (18. Damiani 38e), 4. André ; 3. Hamadache (23. Sheklashvili 50e), 2. Ponnau (16. Djebablah 65e), 1. Dedieu (17. Lafoy 65e)

LES BUTEURS

Saubusse : 2P/4 3T/3, James 1T/1 ; Le Gal 3P/4, Rojas Alvarez 1DG/2

LES MEILLEURS

A Mont-de-Marsan : Blanchard, Tutaia, Béal, Taulanga, Otazo, Lucu, Tokula, Delaï, Salawa ; A Albi : Le Gal, Taumeopeau, Farré, André, Dedieu

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?