Les Boks en bronze

  • Les Boks en bronze
    Les Boks en bronze
Publié le / Mis à jour le

L’Afrique du sud s’est imposée face à une équipe argentine diminuée après une demi-finale très disputée. Malgré un essai à la dernière minute, les Pumas ont été dominés durant toute la partie par les Boks (24-13)

Afrique du sud – Argentine 24-13

Par Justine Esteve et Mathias Lenzi

Résumé

Dès le début de la rencontre les Sud-Africains ont pris l’avantage sur les Pumas. Très puissants, ils ont posé beaucoup de problème aux Argentins. Aidés par le carton jaune de Tomas Cubelli arrivé prématurément, les hommes d’Heineke Meyer ont profité de la situation pour marquer dix points. De retour à 15 contre 15, les Pumas n’ont pas réussi à trouver la faille dans la défense sud-africaine. C’est d’ailleurs avec un score vierge que Nicolas Sanchez et ses coéquipiers ont regagné les vestiaires. Au retour de la pause, les Pumas débloquent enfin leur compteur par un drop puis une pénalité de leur buteur. Malheureusement, ils ne trouvent toujours pas de solutions pour franchir. En face, les Boks marquent un essai qui scelle le sort du match. L’essai d’Orlandi sur la dernière action du match n’y a rien changé. Ce sont bel et bien les Springboks qui montent sur la troisième marche du podium. Seule déception pour eux dans cette soirée : Bryan Habana n’a pas inscrit l’essai qui lui aurait permis de dépasser Jonah Lomu.

Le tournant du match

Le carton de Tomas Cubelli. Après seulement cinq minutes de match, le demi de mêlée argentin se met à la faute et est sanctionné par Monsieur Lacey. Double peine pour les Pumas, en l’espace de dix minutes, ils subissent un essai de JP Pietersen transformé par Pollard puis rapidement une pénalité supplémentaire. Difficile de faire pire comme début de rencontre.

Le fait du match

Les adieux de Schalk Burger. Sorti à la 53e minute, le troisième ligne emblématique des Boks s’est fait saluer par le public pour ce qui est son dernier match sous le maillot sud-africain. Une sortie un peu spéciale puisque huit minutes plus tard il était de retour temporairement pour remplacer François Louw qui saignait. Quelques minutes avant sa sortie, Burger avait salué celle de Juan Martin Fernandez Lobbe qui quittait, lui aussi, sa sélection nationale. De même que Victor Matfield du côté des Springboks.

L’essai du match

La réalisation de Eben Etzebeth est le plus bel essai de cette rencontre. Dès le retour des vestiaires, Nicolas Sanchez ouvrait enfin le score par un drop. Après un regroupement, le ballon passe par Willie Le Roux puis Jesse Kriel et enfin Bryan Habana qui sert le jeune deuxième ligne Etzebeth qui aplati en coin. Un essai parfaitement construit.

L’homme du match

Handré Pollard par son coup de pied quasi irréprochable encore ce soir a beaucoup pesé sur la rencontre. Comme tout au long de la compétition, il a permis à son équipe de prendre le large assez rapidement.

la fiche technique

À Londres – Stade olympique – vendredi 21 h – 55 925 spectateurs.

Arbitre : M. Lacey (IRL)

Évolution au score : 7 – 0, 10 – 0, 13 – 0, 16 – 0 (MT), 16 – 3, 21 – 3, 24 – 3, 24 – 6, 24 – 13.

Afrique du Sud : 2E Pietersen (6e), Etzebeth (43e) ; 1T (7e) Pollard ; 4P (14e, 33e, 40e +1, 48e) Pollard.

Argentine : 1E Orlandi (80e + 2) ; 1T (80e + 2) Sanchez ; 1P Sanchez (52e), 1DG (42e) Sanchez.

Carton jaune : Cubelli (5e, antijeu)

Afrique du Sud : 15. W. Le Roux (22. Lambie 64e) ; 14. JP Pietersen, 13. Kriel, 12. De Allende, 11. Habana (23. Serfontein 67e) ; 10. Pollard, 9. Pienaar (21. Paige 77e) ; 7. Burger (20. Alberts 52e), 8. D. Vermeulen, 6. Louw (7. Burger 60e — 65e) ; 5. Matfield (cap.) (19. De Jager 62e), 4. Etzebeth ; 3. Malherbe (18. J. Du Plessis 60e — 69e), 2. B. Du Plessis (16. A.Strauss 48e), 1. Mtawarira (17. Nyakane mt).

Argentine : 15. Gonzalez Amorosino ; 14. Cordero, 13. Moroni, 12. De la Fuente (22. Gonzalez Iglesias 70e), 11. Agulla (23. Socino 58e) ; 10. Sanchez (cap.), 9. Cubelli (21. Landajo 52e) ; 7. Fernadez Lobbe (20. Isa 52e), 8. Leguizamon, 6. Ortega Desio ; 5. Lavanini, 4. Alemanno (19. Petti 47e) ; 3. Herrera (17. Orlandi 55e), 2. Montoya (18. Garcia Botta 77e), 1. Figallo (16. Noguera Paz 15e – 22e, 61e – 63e, 70e)

LES BUTEURS

Pollard 1T/2, 4P/5 ; Sanchez 1T/1, 1P/1, 1DG/1.

LES MEILLEURS

Afrique du Sud : Strauss, Malherbe, Etzebeth, Burger, Pollard, De Allende, Kriel, Pietersen. Argentine : Lavanini, Sanchez, Moroni, Cordero.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir