Le BO gagne enfin

  • Le BO gagne enfin
    Le BO gagne enfin
Publié le , mis à jour

Des biarrots dominateurs pendant 50 minutes se font rattraper sur la dernière demi-heure sans céder cette première précieuse victoire.

Biarritz — Béziers 21-15

Par Jaskal Pano

Résumé

Le public basque a assisté vendredi soir à la première victoire des siens dans la saison après un match en demi-teinte. En première mi-temps, les Biarrots sont dominateurs et ont la main sur le ballon. Dès la 1re minute, ils pénètrent dangereusement dans le camp des visiteurs mais un en-avant empêche l’action d’aboutir à l’essai. Après une pénalité de chaque côté, les locaux campent dans le camp biterrois mais n’arrivent pas à scorer. Il faut un exploit personnel de Ngwenya, qui après une relance depuis son propre camp, inscrit le premier essai du match pour que le BO. Les Biterrois trop indisciplinés limitent les dégâts et sont menés 13 à 3 à la pause. Le début de la seconde période est toujours à l’avantage du BO. Après une nouvelle pénalité de Maxime Lucu, le demi de mêlée biarrot s’en va marquer un essai après un beau travail des avants. Sur le coup d’envoi, les Biterrois récupèrent le ballon et inscrivent un essai qui leur permet de revenir dans le match. Il reste une demi-heure à jouer et les visiteurs ne lâchent plus le ballon. Ils multiplient les actions dangereuses dans le camp biarrot et recollent au score 21-15 après un essai de Munro. Alors qu’il ne reste plus qu’une minute à jouer, les Biterrois ont la balle de match avec une touche à 5 mètres de l’en-but biarrot, mais après avoir enchaîné plusieurs pick-and-go, ils sont pénalisés et Aguiléra peut enfin exulter. Première victoire du BO, qui fait du bien après 6 défaites depuis le début du championnat. Solides en mêlées, ils ont su mettre à mal le pack biterrois et ont proposé une belle première mi-temps. Béziers a rapidement été mené au score sans s’affoler. Le coaching effectué peu après la mi-temps s’est avéré payant mais leur réveil un peu trop tardif ne leur permet pas de ramener la victoire d’Aguiléra.

Le fait ou l’action du match

L’action du match est probablement l’essai de Takudzwa Ngwenya. Après un ballon récupéré dans ses 40 mètres il s’infiltre entre deux défenseurs, puis en élimine deux autres à la course et inscrit le premier essai de son équipe qui permet de donner 10 points d’avance aux siens.

L’homme du match

L’homme du match est sûrement le numéro 8 biarrot, Noemia Soqeta. Très en forme, il n’a pas cessé d’avancer sur chaque contact et a perforé à plusieurs reprises la défense biterroise.

La fiche technique

À Aguiléra (Biarritz) – vendredi 30 octobre à 19 h 00

Arbitre : M. Rasivhenge (Afrique du sud)

Évolution du score : 3-0,3-3,6-3,13-3 (MT) ; 16-3,21-3,21-8,21-15.

Béziers : 2E Pinto Ferrer (51e), Munro (70e) ; 1T Munro (71e) ; 1P Munro (10e).

Carton jaune : Puletua (21e).

Biarritz : 2E Ngwenya (34e), Lucu (49 e) ; 1T Lucu (35e) ; 3P Lucu (3e, 21e, 45e)

Biarritz : 15. Couet Lannes ; 14.Ngwenya, 13. Gimenez, 12. Burotu, 11. Giresse ; 10. Le Bourhis (21 Arrate 67e), 9. M. Lucu (20 Magnaval 57e) ; 7. Guiry, 8. Soqeta (19 Fono U 67e), 6. Usarraga (21 Sousa 62e) ; 5. Fono I (18 Hewitt 49e), 4. Lund ; 3. Clement (23 Broster 10e), 2. Levi (16 Noirot 49e), 1. Cabarry (17 Lourdelet 46e).

Béziers : 15. Puletua ; 14.Gmir, 13. Max (20 Bisman 70e), 12. Chevtchenko (21 Suchier 50e), 11. Marais ; 10. Munro, 9. Valentine ; 7. Ramoneda (18 Lambey 59e), 8. Meite (19 Lomidze 43e), 6. Bourdeau ; 5. Battye, 4. Ceyte (22 Lokotui 43e) ; 3. Tokotu’u (23 Brison 43e), 2. Fualau (16 Pinto Ferrer 50e), 1.Manukula (17 Lafon 50e).

Les buteurs

M. Lucu : 3P/3, 1T/2

Munro : 1P/1, 1T/2

Les meilleurs joueurs

A Biarritz : Soqeta, Levy, Gimenez, Ngwenya.

A Béziers : Max, Battye, Marais.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?