Le baromètre de la 7ème journée

  • Le baromètre de la 7ème journée
    Le baromètre de la 7ème journée
Publié le , mis à jour

A la conclusion de cette 7ème journée de Top 14, Clermont continue sa course en tête. Le Racing 92 et Toulouse suivent la cadence. En milieu de tableau Bordeaux et Grenoble ont connu un beau week-end. En bas de tableau, Oyonnax et Agen se sont rassurés. En revanche, la peur règne à Castres, Pau et Paris.

Les « gros » du début de saison poursuivent leur avancée. Ce week-end, le Clermont de Frank Azéma a effectivement célébré le retour de ses internationaux avec une victoire bonifiée face à Castres (42 – 13). C’est la cinquième victoire bonifiée de la saison pour les Auvergnats qui dominent le championnat. Une victoire plutôt facile face à des Castrais en plein doute. Le Racing 92 a encore souffert à domicile, mais les hommes du duo Travers — Labit se sont imposés dans les dernières minutes grâce à un essai d’Andreu transformé par Dambielle (17 — 14). Ils étaient alors dominés 14 à 10 par des Brivistes efficaces qui obtiennent un point de bonus défensif et pointent actuellement à la septième place. Par ailleurs, le Stade toulousain a réussi le gros coup de la journée en allant s’imposer à Montpellier (25 – 33). Enregistrant les retours notables de Thierry Dusautoir et de Louis Picamoles et accueillant le joker médical Paul Perez, les Toulousains d’Ugo Mola, qui étaient passés près de l’exploit à Bordeaux la semaine dernière, ont réussi une très bonne entame de match où l’on a retrouvé une continuité dans le jeu et deux beaux essais. Les Toulousains sont troisièmes à six points du leader clermontois et à égalité avec Montpellier.

Grenoble et l’UBB solides à domicile

Dans l’ultime match de ce week-end, les Grenoblois ont vaincu de belle manière le champion d’Europe toulonnais (33 — 29). Ils ont certes encaissé quatre essais mais en ont également inscrit trois et ont pu s’appuyer sur un Jonathan Wisniewski des grands soirs, auteur d’un sans-faute. Après être allés gagner à Castres la semaine dernière, les Isérois ont donc obtenu une précieuse victoire, dans leur antre du Stade des Alpes, ce qui leur permet de pointer à la sixième place. Juste derrière l’Union Bordeaux-Bègles qui a triomphé de La Rochelle à domicile (21 — 16).

Un bas de classement agité

En bas de classement, les Oyomen se sont donné un peu d’air en prenant le bonus à Mathon face à Pau (42 – 23). Relégables avant la journée, Oyonnax sort de la zone de relégation et pointe désormais à la onzième place. Avec cinq essais inscrits, les Haut-Bugistes ont livré une démonstration de rugby face à des Palois qui se sont montrés quelque peu inquiétants. Dans un autre match de bas de classement, les Agenais ont remporté une victoire cruciale contre Paris (28 – 23). Grâce à des Burton Francis et Johan Sadie au rendez-vous, ainsi qu’à l’indiscipline des Parisiens, les Lot-et-Garonnais décrochent leur deuxième victoire de la saison. Au sortir de cette journée, Agen et Oyonnax ont repris un peu de poil de la bête, quand Pau semble toujours aussi pâle. Les arrivées prochaines de Conrad Smith, Colin Slade et Sireli Bobo aideront peut-être les Palois ? Enfin, Castres, lourdement défaits à Clermont après avoir perdu contre Grenoble à domicile, et Paris, douzième au classement, inquiètent et ne sont pas à la place à laquelle on les attendait. M. L.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?