1999 : le geste incroyable de John Eales

  • 1999 : le geste incroyable de John Eales
    1999 : le geste incroyable de John Eales
Publié le , mis à jour

En menaçant d’arrêter le match pour cause de brutalités, le capitaine des Walalbies a pris un avantage psychologique.

De cette finale 1999, nous reste le geste incroyable du deuxième ligne John Eales. Le capitaine des Wallabies arrêta tout simplement le match pour s’adresser à l’arbitre sud-africain M. Watson. Gestes véhéments à l’appui, il expliqua à l’arbitre qu’il ne supportait plus les mauvais gestes français en faisant le signe de la « fourchette » et qu’il était prêt à quitter le terrain si tout ça continuait. Cette intervention totalement inattendue a-t-elle brisé les velléités offensives des Bleus ?

Des Français accrocheurs

Personne ne s’est vraiment exprimé là-dessus. Mais le pack français avait la réputation de ne pas chômer dans les contacts. Même certains trois-quarts avaient une réputation sulfureuse. Après la demi-finale incroyable gagnée contre les All Blacks, toute la France du rugby était sous euphorisant. En jouant ainsi le chevalier blanc, John Eales avait posé son empreinte sur une finale lancinante. Les Français s’étaient longtemps accrochés avant qu’à 18-12, l’ailier Ben Tune ne fasse basculer le match. Le score gonfla alors jusqu’à 35-12 et le grand Eales et ses allures de gentleman put brandir le trophée, huit ans après celui de 1991. Son geste décisif n’avait pas été technique, mais psychologique.

Jérôme Fredon
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?