Ian Henderson: le cadet leader

  • Ian Henderson: le cadet leader
    Ian Henderson: le cadet leader
Publié le , mis à jour

Ancien talonneur des Dragons catalans dont il a porté les couleurs durant cinq saisons, Ian Henderson est l’un des internationaux les plus renommés, d’une nation mineur dans le monde du rugby à treize, l’Écosse.

Ils sont trois frères, originaires de Torquay, une place incontournable de la « riviera anglaise », dans le sud de l’Angleterre. Andrew, Kevin et Ian Henderson, trois treizistes reconnus, qui ont porté ensemble le maillot de la sélection écossaise (grâce aux origines de leur famille), durant les Coupes du monde 2008 (8e avec l’Écosse) et 2013 (pour Andrew et Ian). Membres des « Bravehearts », engagés depuis dans la Coupe d’Europe des nations, un XIII national qui a participé à trois phases finales de mondiaux et a disputé un quart de finale contre la Nouvelle-Zélande en 2013 (défaite 40-4). Son meilleur résultat.

Et dans la famille Henderson, le plus doué des frangins est le petit dernier, Ian. Il a grandi en Australie, sur la Central Coast, où ses parents ont déménagé durant son enfance. Formé très tôt au rugby à 13, l’intéressé a fait ses premiers pas professionnels avec les Sydney Roosters en NRL (2003), avant de rejoindre les Parramatta Eels deux ans plus tard. Le cadet ne parvient pas à s’imposer dans le plus grand championnat au monde et revient donc sur sa terre natale, l’Angleterre, pour lancer sa carrière avec Bradford.

L’envol du Dragon

Dès son arrivée, Ian Henderson (8 sélections) devient titulaire et remporte la Super League avec les Bradford Bulls, puis la World Club Challenge l’année suivante en 2006. Avant d’être relégué sur le banc à cause d’une concurrence accrue et de revenir en NRL, où il s’impose chez les New Zealand Warriors en 2007. Il dispute ensuite les phases finales de la compétition en 2008, avant de quitter à nouveau le pays deux ans plus tard. Libéré de son contrat, le talonneur ou troisième ligne débarque aux Dragons catalans en août 2010.

Et I. Henderson va exploser à Perpignan. Il devient rapidement un cadre du groupe et décroche même le titre de joueur de l’année dès sa première saison. En cinq exercices, l’homme ne perd jamais son statut de titulaire et dispute au total 135 matchs avec les Dracs, couronnés de 16 essais. En fin de contrat, il a quitté le club début octobre pour rejoindre l’équipe qui l’a lancé en NRL, les Sydney Roosters. Et Trent Robinson, l’entraîneur à l’origine de sa venue aux Dragons. Une belle manière de « boucler la boucle », à 32 ans, comme Henderson le révélait avant son départ dans un communiqué du club : « C’est avec une grande émotion que j’annonce aujourd’hui mon souhait de rentrer chez moi en Australie à la fin de la saison après 5 années passées ici. Ça a été une décision très difficile à prendre mais je sens que c’est le bon moment pour ma famille et moi de retourner en Australie. […] Je suis très reconnaissant d’avoir eu l’opportunité de jouer dans ce club si passionné j’espère avoir rendu le club et les supporters fiers. » Julien LOUIS

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?