Bayonne s’offre le derby !

  • Bayonne s’offre le derby !
    Bayonne s’offre le derby !
Publié le , mis à jour

L’Aviron a connu toutes les peines du monde pour s’imposer à Jean-Dauger face au voisin biarrot (32 - 25). Comme la semaine dernière contre l’USAP, les Bayonnais arrachent les quatre points. Audacieux en début de match et tout au long du second acte, les Biarrots ont fait un bon match mais rentrent bredouille...

Bayonne – Biarritz 32-25

Par Justine Esteve et Mathias Lenzi

Le résumé du match

Les Biarrots ont réalisé deux entames de mi-temps parfaites ! Lors de la première, ils ont surpris leurs voisins basques en inscrivant très vite un premier essai. À cela, le pied de Bustos Moyano a parfaitement répondu, ne commettant aucune erreur. Enfin, les Bayonnais se réveillaient et inscrivaient deux essais en fin de première période. Cela ne semblait pas abattre les Biarrots. Dès le retour des vestiaires, ils enchaînaient deux essais en moins de trois minutes pour revenir à un petit point de leurs meilleurs ennemis. Cela ne suffira pas, Willie Du Plessis suppléant de l’arrière argentin, réalisait lui aussi un 100 % au pied, permettant à Bayonne de respirer et privant par la même occasion les Biarrots d’un point de bonus pourtant mérité.

Le tournant du match

Juste au retour de la mi-temps, les Biarrots démarrent de la meilleure des façons. Maxime Lucu, par son superbe essai, a semé la révolte des hommes de Benoit August. En effet, après la transformation réussie par le demi de mêlée lui-même, les Rouge et Blanc marquaient à nouveau à peine deux minutes plus tard, laissant planer le doute sur le futur vainqueur de ce match.

L’essai du match

Celui de Lovobalavu. Alors que les Biarrots étaient dans le camp bayonnais, le ballon est récupéré par les Ciel et Blanc. Rouet transmet à Bustos Moyano qui perce la défense et remonte le terrain. Plaqué à cinq mètres de la ligne d’en-but, l’arrière bayonnais permet à Benjamin Thiery de relever le ballon pour Lovobalavu qui aplati le second essai des Bayonnais.

L’homme du match

Martin Bustos Moyano a illuminé la partie de son talent. Irréprochable face aux perches avec 2 transformations et 4 pénalités, les 16 points qu’il a apportés ont grandement permis aux Bayonnais de s’imposer. Mais avant de sortir blessé à la 42e minute, il a également enflammé le terrain par ses relances et ses crochets que ce soit sur l’essai de Lovobalavu ou plus tôt à la 19e minute lorsqu’il a traversé le terrain mais l’action n’a finalement pas abouti. Côté biarrot il faut aussi saluer le très bon match de Maxime Lucu.

La fiche technique

A Bayonne – Dimanche 14 h 15 – 15 567 spectateurs

Arbitre : M. Ramos (LD)

Évolution du score : 0-5, 3-5, 3-8, 6-8, 9-8, 16-8, 19-8, 26-8, 26-11 (MT) 26-18, 26-25, 29-25, 32-25 (score final).

Bayonne : 15. Bustos Moyano (22. Fuster, 42e) ; 14. Laveau, 13. Thierty, 12. Lovobalavu, 11. Jané (21. Du Plessis, 48e) ; 10. Meret (11. Jané, 55e), 9. Rouet ; 7. Gayraud (. Taele, 70e), 8. Haare (19. Marmouyet, 55e), 6. Monribot (cap.) ; 5. Taele (18. Macome, 50e), 4. Huete ; 3. Choirat (23. Peikrishvili, 67e), 2. Arganese (16. Labouyrie, 27e), 1. Iguiniz (17. Fainga’anuku, 68e).

Carton jaune : Rouet (77e).

Bayonne : 2E de pénalité (34e), Lovobalavu (38e), 6P Bustos Moyano (12e, 21e, 26e, 37e), Du Plessis (57e, 72e), 2T Bustos Moyano (35e), (39e).

Non entré en jeu : 20. Henry.

Biarritz : 15. Couet-Lannes ; 14. Ngwenya, 13. Gimenez, 12. Arrate (21. Burotu, 62e), 11. Hamdaoui ; 10. Le Bourhis, 9. Lucu ; 7. Sousa, 8. Guiry, 6. Placines ; 5. Hewitt (18. Lund, 48e), 4. Soqeta (19. Usarraga, 57e) ; 3. Broster (23. Van Staden, 48e), 2. Levi (16. Ruffenach, 53e), 1. Cabarry (cap.) (17. Lourdelet, 70e)

Biarritz : 3E Hewitt (8e), Lucu (43e), Placines (45e), 2P Lucu (18e, 40e), 2T Lucu (44e ; 47e).

Carton jaune : Hewwitt (25e).

Non entrés en jeu : 20. Magnaval, 22. Giresse

Les buteurs

Lucu : 2P/2, 2T/3 ; Bustos Moyano : 3P/3, 1T/1 ; Du Plessis : 2P/2.

Les meilleurs

Biarritz : Placines, Sousa, Lucu, Soqueta

Bayonne : Bustos-Moyano, Huete, Haare, Rouet et du Plessis

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?