Les champions peuvent respirer

  • Les champions peuvent respirer
    Les champions peuvent respirer
Publié le , mis à jour

À la conclusion de cette 8ème journée de Top 14 et avant le début de la Coupe d’Europe, Toulouse continue a trusté le haut du championnat après sa victoire bonifiée contre Grenoble. Brive est un surprenant cinquième. Clermont reste leader malgré sa défaite à Paris qui s’est relancé tout comme Toulon, Castres, et Pau.

En haut de tableau, seul le Stade toulousain a fait forte impression contre les Grenoblois (52 — 12). Il a effectivement fallu seulement une mi-temps aux Haut-Garonnais pour s’emparer du bonus offensif et faire définitivement la différence contre les Isérois. Une fête parfaite conclue par l’hommage rendu à Guy Novès. Les Toulousains sont actuellement deuxièmes à deux points du leader clermontois. Un peu plus surprenant, les Brivistes occupent ce soir la cinquième place du classement grâce à leur victoire à domicile contre l’Union Bordeaux Bègles (16 — 3). En milieu de tableau, La Rochelle s’est largement imposée contre Oyonnax (38 – 3). Replongeant les Haut-Bugistes dans la zone de relégation à la 13e place. De la zone de relégation justement, Pau en est sorti en s’imposant à domicile contre Agen au terme d’un match très ouvert (33 – 31). Les Agenais auraient pu s’imposer mais Guemes a manqué le drop ultime. Les Lot-et-Garonnais sont derniers du classement.

Castres se requinque

Après deux défaites consécutives, les Castrais de Christophe Urios avaient le couteau sous la gorge en recevant le second, le Racing 92. Finalement, face à une équipe francilienne remaniée et très indisciplinée, les Tarnais l’ont emporté avec le bonus offensif (34 – 8). Enfin, les champions en titre étaient sous pression ce week-end. À commencer, par le champion de France, le Stade français, douzième avant la journée et qui recevait le leader. Grâce à une très bonne entame les Parisiens ont pu l’emporter face à Clermont (14 – 9) et prennent un peu d’air par rapport aux deux dernières places. Toulon, le champion d’Europe, navigue aussi dans des eaux troubles depuis le début de saison. Privés de nombreux mondialistes, et en proie à des turbulences dans le staff, les Varois retrouvent petit à petit leurs stars et recommencent à retrouver un bon niveau. Ils accueillaient Montpellier solide quatrième et devaient impérativement l’emporter pour ne pas prendre du retard sur les premiers. Ils ont rempli la mission et occupent désormais la quatrième place du classement. Retour sur les deux victoires du week-end, des champions sous pression. M. L.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?