Bustos Moyano : «Pas une bonne deuxième période »

  • Bustos Moyano : «Pas une bonne deuxième période »
    Bustos Moyano : «Pas une bonne deuxième période »
Publié le , mis à jour

À l’issue de la rencontre l’arrière bayonnais, élu homme du match, savourait la victoire dans le derby sans oublier que l’Aviron a frôlé la correctionnelle en seconde période.

Propos recueillis à Bayonne par Pierre-Olivier Chirol

Vous venez de remporter le derby. Quel regard portez-vous sur cette rencontre ?

On a fait une bonne première mi-temps, à l’exception peut être des huit premières minutes où on prend un essai. Il faut d’ailleurs féliciter Biarritz qui a fait son match. Nous n’avons clairement pas répondu présent en deuxième période, beaucoup de ballons perdus, de plaquages manqués qui ont failli coûter cher…

Vous vous êtes fait peur ?

Oui en deuxième mi-temps tout pouvait nous arriver…

Vous étiez incertain avant le match, à quel moment avez vous pris la décision de jouer ?

En vérité c’était une décision difficile, je l’ai prise la veille du match. J’ai quand même une déchirure de deux centimètres… Je me suis fait ça à l’échauffement contre Perpignan. Avec les kinés on a beaucoup travaillé cette semaine pour que je joue au moins une mi-temps.

Est-ce votre décision de sortir peu après le retour des vestiaires ?

Oui on a parlé avec Vincent à la mi-temps. J’ai fait dix minutes de plus et je suis sorti parce que je trouvais que ce n’était pas une bonne idée de continuer. Je ne voulais pas forcer et aggraver la blessure… J’ai senti que ça tirait mais je vais déjà bien mieux qu’à Perpignan.

Vous avez beaucoup échangé avec Willie Du Plessis avant le match…

Oui bien sûr, il vient d’arriver ce n’est pas forcément évident pour lui. Il ne parle pas trop français alors c’est bien de l’aider un peu. Il s’est très bien adapté au groupe, mais il faut continuer à travailler notamment pour qu’il assimile les combinaisons.

Vous venez de remporter le derby, pourtant vous ne semblez pas satisfait par le contenu proposé par votre équipe ?

Il s’agit forcément d’un match particulier, c’est un derby mais sur le terrain on a répondu présent qu’en première mi-temps. Ce fut bien plus compliqué ensuite. On aurait largement pu perdre en deuxième mi-temps, ça veut dire qu’on a encore beaucoup de travail. Ce n’était pas un très bon match mais on a gagné. Maintenant on va pouvoir boire quelques bières ensemble. (rires)

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?