L’avenir s’assombrit pour Ma’afu

  • L’avenir s’assombrit pour Ma’afu
    L’avenir s’assombrit pour Ma’afu
Publié le , mis à jour

Après une altercation sur un parking avec deux personnes en aout dernier, le pilier du RCT Salesi Ma’afu avait comparu devant le tribunal correctionnel de Toulon en septembre. Ce mardi, le verdict est tombé.

Quatre mois de prison avec sursis et 1 500 € d’amende ! C’est la condamnation du tribunal correctionnel pour Salesi Ma’afu. Le pilier australien avait percuté une jeune femme avec son véhicule et avait échangé des coups avec un témoin de la scène. Le joueur du RCT a toujours nié les faits. Au moment de la première audience, son avocat Me Philip Fitzgerald (ancien joueur du RCT) déplorait le fait qu’« en sortant de l’audience, on donne l’impression que le rugbyman est quelqu’un de violent. On est dans un stéréotype du rugbyman qui a, selon le tribunal, le coup de poing facile ».

Puni par Toulon ?

Sanctionné par la justice française, Ma’afu pourrait aussi être puni par son club. En effet, au moment où l’affaire avait éclaté, Mourad Boudjellal avait déclaré « J‘appliquerai ce que j’ai dit en début de saison aux joueurs : je n’accepte plus la moindre faute de ce genre-là au RCT. Je tiendrai ma parole. Vis-à-vis de l’image du club, de nos supporters, de nos partenaires et de la ville, on ne peut pas tolérer que ce type d’incident se reproduise. C’est juste inacceptable. Dès lors, à un moment, on a recours à des solutions ultimes. Je vais donc être obligé d’avoir une main de fer et je n’hésiterai pas une seconde. » Reste à savoir quelle décision prendra le président du RCT. Ce qu’il devrait annoncer dans les prochains jours. J.E.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?