Burgess vide son sac

  • Burgess vide son sac
    Burgess vide son sac
Publié le , mis à jour

Avant de repartir chez les Treizistes australiens, Sam Burgess s’est exprimé sur les raisons de son départ. Son entraîneur Mike Ford, son entraîneur à Bath, a aussi donné son avis.

On n’a pas fini de parler du court passage de Sam Burgess à quinze, le temps de vingt-et-un matches avec Bath et de cinq sélections avec le XV de la Rose ponctuées par une élimination affreuse en Coupe du Monde. Le joueur a déjà décidé de repasser à treize et de repartir vers l’Australie et les South Sydney Rabbitohs, ce qui a fait couler beaucoup d’encre en Angleterre.

Mais avant de lever les voiles, Burgess a donné un entretien au Daily Mail où il exprime tout ce qu’il a sur le cœur. Visiblement, l’année qu’il a passée chez les quinzistes ne fut pas un moment de bonheur pour lui. On a déjà appris qu’il faisait partie des joueurs victimes de placements hasardeux conseillés par l’intendant du XV de la Rose mais Burgess a aussi expliqué qu’il n’avait pas senti un énorme soutien autour du XV de la Rose. « Certains anciens joueurs semblaient très grincheux, comme s’ils ne voulaient pas que d’autres qu’eux soient bons sous ce maillot. Les médias aussi en voulaient à cette équipe et à Stuart Lancaster. Certains entraîneurs non impliqués dans l’équipe nationale semblaient aussi souhaiter un échec. Trop de gens étaient contre l’équipe et par ricochet, contre moi Je ne voulais plus rester dans un sport pareil. » Burgess a sous entendu d’autres choses, comme quoi certains joueurs anglais faisaient fuiter des bruits négatifs sur lui. Il avait été cruellement pointé du doigt après la défaite des Anglais face aux Gallois en match de poule. « Je menais une bataille perdue d’avance depuis le premier jour. » Depuis son arrivée à Bath, le débat battait son plein sur son poste. Les entraîneurs de son club semblaient vouloir le faire jouer en troisième ligne alors que Stuart Lancaster faisait pression pour qu’il joue au poste de trois-quarts centre. « Personne ne m’enlèvera de la tête que ce mec était un flanker, pestait son entraîneur à Bath, Mike Ford. Nous le voulions sur le terrain pour qu’il plaque et qu’il porte le ballon. Sur le fond, c’est le même boulot qu’un centre, mais en tant que flanker il était beaucoup plus impliqué dans le jeu. »

Sam Burgess s’est donc présenté comme un homme profondément déçu de son passage à quinze : « Je suis revenu en Australie pour des raisons personnelles mais aussi parce que j’ai préféré donner la priorité au sport de mon club. » On sait aussi que Burgess a beaucoup surpris les gens de Bath en quittant si soudainement le club. « Je voulais aller dire au revoir aux joueurs et pour m’expliquer en tant qu’ami mais le capitaine Stuart Hooper a dit qu’il ne pensait pas que je serais bien reçu, ce qui est franc de sa part, à condition qu’il le pense vraiment. Je n’ai pas donc pu parler à l’ensemble du groupe, mais j’ai quand même pu m’entretenir avec certains coéquipiers en dehors du cadre de Bath. »

Mike Ford surpris par la décision de Burgess

Les critiques ont fusé à l’endroit de Burgess accusé par certains chroniqueurs de s’être comporté comme un mercenaire mû par son propre égoïsme. Mike Ford n'a pas caché qu’il avait été « surpris » et écœuré par le départ de son joueur. « Il est arrivé le lundi s’est entraîné avec nous. Je lui parlais des échéances qui arrivaient et notamment du match contre Toulon. Je l’ai senti excité et puis j’ai compris qu’il avait passé son mercredi à négocier avec les Rabbitohs et tout s’est accéléré. Je pense qu’il avait un grand avenir à quinze avec nous. J’ai essayé de le convaincre mais ça n’a pas marché. Je crois que s’il avait fait la préparation avec nous, il aurait eu d’avantage envie de rester ici. J’aurais pu parler de lui à Stuart Lancaster et il aurait peut-être joué le Tournoi et la prochaine tournée avec le numéro 6. En fait, je pense qu’il est revenu en Australie pour pouvoir jouer avec ses frères et aussi parce que sa maman lui manquait trop. » a-t-il lâché un rien perfide.

Jérôme Prévot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?