Novès dévoile son staff

  • Novès dévoile son staff
    Novès dévoile son staff
Publié le , mis à jour

Pour le première fois depuis sa prise de fonction, Guy Novès a donné une conférence de presse. L’occasion pour lui de dévoiler son staff pour les quatre ans à venir

Ce vendredi à 16 heures, le nouveau sélectionneur de l’équipe de France a donné sa première conférence de presse afin de dévoiler le staff avec lequel il va travailler pendant les quatre années à venir. Du moins, ceux avec qui il va débuter car, comme l’a dit l’ancien manager du Stade Toulousain, « il est possible que d’autres personnes viennent se greffer à ce staff défini et assez restreint pour le moment ». Pour le moment, Guy Novès sera accompagné de Yannick Bru en charge des avants, de Jean-Frédéric Dubois qui entraînera les arrières et enfin de Gérald Bastide, qui s’occupera de la défense des Bleus. Pas de grande surprise donc puisque depuis plusieurs semaines, ces noms-là courraient. Novès a tenu à expliquer ses choix. En ce qui concerne Yannick Bru, le successeur de PSA a voulu conserver quelqu’un qui avait l’expérience de l’équipe de France. De plus, les deux hommes se sont longtemps côtoyés puisqu’avant d’arriver dans le staff des Bleus, Yannick Bru avait été joueur puis entraîneur des avants au Stade Toulousain aux côtés de Novès. Il en est de même pour Jeff Dubois. En effet, avant d’entraîner au Stade Français, l’ancien demi d’ouverture avait joué trois saisons sous les ordres de l’entraîneur le plus sacré d’Europe. En revanche, en ce qui concerne Gérald Bastide, le sélectionneur a avoué « ne pas connaître l’homme » même s’il a suivi sa carrière et notamment son travail avec les Bleuets.

« Blanco va m’accompagner »

Après la présentation des entraîneurs, Guy Noves a dévoilé l’équipe de médecin, d’analystes vidéo, de préparateurs vidéo. À noter que Christophe Foucaud, kinésithérapeute ayant travaillé pendant 20 ans a Toulouse auprès de Guy Novès, fera lui aussi partie du staff français, ce qui semble réjouir le sélectionneur. « Je ne sais pas comment il fait, mais il arrive toujours à se retrouver dans la salle d’opération lorsqu’un des joueurs qu’il suit doit se faire opérer ». Après l’explication de son staff, Guy Novès a expliqué ses objectifs. «. Je n’arrive pas comme Zorro ou avec une baguette magique, a-t-il lancé. Mais ma plus grande priorité est de mettre en place un projet de jeu. Puis, il faudra choisir les joueurs qui correspondent au rugby de 2016, le tout avant le 6 février, date du premier match du Tournoi des VI Nations. » En ce qui concerne les joueurs qu’il choisira, il attend d’eux « un comportement particulier, même si je ne parle pas d’exemplarité. Ils ont une mission : être le plus intelligent possible sur le terrain. C’est-à-dire qu’il faudra qu’ils tirent le meilleur profit de chaque ballon avant de le rendre à l’adversaire. » Enfin, Guy Novès a abordé le cas Serge Blanco assurant que ce dernier allait l ‘« accompagner dans sa fonction, celle de comité de suivi. Je vais donc converser avec lui chaque fois que ce sera nécessaire. » Une chose est sûre, pour le Toulousain qui n’a connu qu’un club, une nouvelle aventure commence dès à présent. J.E.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?