Paris rate le coche

  • Paris rate le coche
    Paris rate le coche
Publié le , mis à jour

Après une première période maîtrisée, les Parisiens n’ont pas tenu le coup face à Leicester qui remporte ce premier match avec le bonus offensif.

Leicester — Stade Français 33-20

Par Justine Esteve

Le résumé du match

Le score a mis du temps à s’ouvrir. En effet, après 20 minutes de jeu, les deux équipes étaient encore à 0-0. Pourtant les Parisiens semblaient dominer la partie et ce sont eux qui ont sonné la charge dans la défense anglaise en premier. Mais après avoir marqué ce premier essai, les champions de France en titre n’ont plus réussi à scorer. Leicester en a profité et a marqué deux essais en cinq minutes juste avant la mi-temps de quoi passer devant au score. Au retour des vestiaires, O’Connor profitait d’une erreur des Rose pour marquer 30 secondes après le coup d’envoi. L’essai de Paul Williams quelques minutes plus tard ne permettra pas aux hommes de Gonzalo Quesada de rester dans les clous très longtemps. En effet, Ben Youngs inscrivait l’essai du bonus en trompant toute la défense alors qu’il jouait vite une pénalité près de la ligne d’en-but parisienne. Le Stade français repart donc bredouille alors qu’il y avait très certainement mieux à faire sur la pelouse des Tigres.

Le tournant du match

L’essai de Brendan O’Connor. Alors que les Parisiens semblaient être encore en possibilité de rattraper leur retard au score, le troisième ligne a inscrit un essai dès la première minute de la seconde mi-temps après une course de 70 mètres.

L’essai du match

Le premier essai du Stade français est magnifique ! Hugo Bonneval et Julien Arias trouvent une brèche dans la défense anglaise. L’arrière parisien s’échappe mais est rattrapé à deux mètres de la ligne. Heureusement, Julien Tomas qui vient de rentrer pour remplacer Julien Dupuy est au soutien et s’empare du ballon qu’il aplatit pour offrir le premier essai au Stade français, un essai collectif et parfaitement construit.

Fiche technique

À Leicester – Vendredi à 20 h 45

Arbitre : M. Lacey (IRL)

Évolution du score : 0-5, 0-8, 7-8, 12-8, 17-8, 20-8 (MT) ; 20-15, 27-15, 30-15, 30-20.

Leicester : 4 E Goneva (34e), Smith (39e), O’Connor (41e), B.Youngs (55e), 2T Williams (35e, 57e), 3P Williams (48e, 72e), Baï (80e)

Non entrés en jeu : 18. Balmain

Stade Français : 3 E Tomas (22e), Williams (53e), Arias -75e) 1T Steyn (54e), 1P Steyn (28e)

Leicester : 15. Tait (cap.) ; 14. Thompstone (23. Veainu. 69e), 13. Betham, 12. Smith, 11. Goneva ; 10. Williams (22. Bai 76e), 9. B.Youngs (21. Harrison 61e) ; 7. O’Connor (20. Crane 66e), 8. McCaffrey, 6. Croft ; 5. Fitzgerald, 4. Barrow (19. Slater 60e) ; 3. Cole, 2. T.Youngs (16. Ghiraldini 60e), 1. Ayerza (17. Aguero 70e).

Stade Français : 15. Bonneval (23. Raisuqe 72e) ; 14. Arias (15. Bonneval 77e), 13. Williams, 12. Bosman (22. Waisea 62e), 11. Sinzelle ; 10. Steyn, 9. Dupuy (21. Tomas 16e) , 7. Nicolas (16. Priso 69e) , 8. Parisse (cap.), 6. Sio (20. Ross 65e) ; 5.Papé (19. Flanquart 57e), 4. Gabrillagues (5.Papé 60e-65e) ; 3. Oléon (18. Slimani 43e), 2. Panis (17. Zhvania 67e) , 1. Taulafo.

Les meilleurs

A Leicester : Williams, Smith, Goneva, T. Youngs, O’Connor

A Paris : Bonneval, Arias, Parisse.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?