Jonah Lomu s’est éteint

  • Jonah Lomu s’est éteint
    Jonah Lomu s’est éteint
Publié le , mis à jour

Le légendaire ailier des All Blacks, Jonah Lomu, est décédé à l’âge de 40 ans.

C’est une légende de ce sport qui est partie. Jonah Lomu est décédé, ce mercredi matin à Auckland (dans la nuit de mardi à mercredi en Europe), d’une attaque cardiaque. Il avait seulement 40 ans mais était atteint d’un grave dysfonctionnement rénal (le syndrome néphrotique), depuis 1997, lequel l’avait conduit à une transplantation rénale en 2004 après avoir l’avait contraint à se retirer une première fois en 2002. Une carrière qu’il avait ensuite brièvement reprise avant une sévère rechute en 2011.

Quinze essais en Coupe du monde

Né à Auckland en mai 1975, Jonah Lomu est considéré comme l’un des plus grands joueurs de tous les temps. Si ce n’est le plus grand. Champion du monde à VII en 2001 – il ne l’a jamais été à XV – il était devenu le plus jeune international des All Blacks, à 19 ans et 45 jours. Il avait ensuite éclaté à la face de la planète lors du Mondial 1995, au cours duquel il avait inscrit sept essais dont quatre en demi-finale contre l’Afrique du Sud. Devenu une star internationale, il a même porté son total en Coupe du monde à quinze lors d’une édition 1999 qu’il avait encore marquée de son empreinte. Total qu’il partage désormais avec le Springbok Bryan Habana même s’il n’a fallu que deux compétitions et onze matchs à Lomu pour l’atteindre.

« C’était totalement inattendu »

Obligé de s’astreindre à de lourdes dialyses, le surpuissant ailier s’était éloigné par la suite des terrains de rugby. Sa 63e et dernière sélection avec la Nouvelle-Zélande remonte à novembre 2002. Il fera pourtant un retour en 2006 sous le maillot des Cardiff Blues avant une ultime expérience, en France en 2010, sous les couleurs de Marseille-Vitrolles, alors en Fédérale 1. Avant la dernière Coupe du monde, pour laquelle il a effectué le déplacement en Angleterre, Lomu déclarait : « Mon but, c’est de tenir jusqu’à ce que mes garçons aient vingt et un ans. » Dhyreille et Brayley n’ont que 5 et 6 ans. « C’était totalement inattendu, a expliqué John Mayhew, l’ancien docteur des All Blacks. Sa famille et lui revenaient la nuit dernière de Grande-Bretagne et il est mort subitement. »

Jérémy Fadat
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?