2ème journée de Challenge Cup : les Français doivent faire front

  • 2ème journée de Challenge Cup : les Français doivent faire front
    2ème journée de Challenge Cup : les Français doivent faire front
Publié le , mis à jour

La deuxième journée de Challenge Cup a débuté par la défaite rochelaise face à Gloucester (20 – 33). Après un week-end précédent plus que morose pour les clubs français, ces derniers repartent au combat dans une compétition qu’ils ont auparavant souvent galvaudée.

Le match le plus intéressant est peut-être celui de Brive au Connacht. Après avoir triomphé de Newcastle, les Corréziens se déplacent à Galway pour affronter des Irlandais, premiers de la Ligue Celte et premiers d’un match européen officiel en Sibérie la semaine dernière contre l’Enisei STM. Les Brivistes, s’ils affirment que leur objectif principal cette saison est le maintien en Top 14, il n’en demeure pas moins que le staff pense avoir bâti un groupe compétitif pour les deux tableaux. De ce fait, même si les habituels cadres ne seront pas mis à contribution (Pointud, Marais, Mela, Waqaniburotu, Koyamaibole, Germain...) l’équipe briviste aura fière allure et ont peut faire confiance à Didier Casadeï et Nicolas Godignon quant à la capacité de leur paquet d’avants à rivaliser face à son homologue irlandais. Les Brivistes se déplacent donc sans rien à perdre et au contraire tout à gagner. A la différence des Castrais qui ont besoin de se rassurer à domicile avant un match très important la semaine prochaine à Agen en Top 14. Christophe Urios aurait aimé redonner du temps de jeu à beaucoup de joueurs la semaine dernière à l’occasion du déplacement à Pau. Cependant ce match a finalement été reporté, le manager castrais va donc présenter une équipe mixte face à Newport. Beaucoup de joueurs qui devraient être titulaire à Agen seront exemptés à l’instar de Mach, Capo Ortega, Bias, Kockott, Wulf, Smith... Toutefois, le style de jeu des Gallois se rapproche quelque peu de celui des Agenais, les Castrais pourront se préparer au mieux au rendez-vous de la semaine prochaine ainsi que rentrer de la meilleure des façons dans cette « petite » Coupe d’Europe.

La poursuite de la suprématie anglaise ?

Le week-end dernier avait été particulièrement compliqué pour les clubs français face aux Anglais. Seul Brive avait réussi à se défaire de Newcastle. Ce jeudi soir, cela n’a pas mieux commencé puisque La Rochelle s’est incliné à domicile contre Gloucester en toute fin de match (20 – 33). Alors que les Jaune et Noir ont longtemps mené au score et ont globalement dominé le match. Dans le même temps les Harlequins continuent leur bon début de saison, troisième du championnat d’Angleterre et premier de poule en Challenge Cup en étant allés battre Cardiff (32 – 20). Samedi, Grenoble et Pau essaieront de redorer le blason français. Les Isérois recevront les Londoniens des London Irish. Les hommes de Fabrice Landreau défaits à Edimbourg la semaine dernière veulent se ressaisir après « une soirée cauchemardesque » face aux Ecossais. Pour cela, les cadres grenoblois sont de retour (Héguy, Edwards, Roodt, Grice, McLeod...). Ils restent sur deux défaites difficiles contre Toulouse puis Edimbourg et se projettent sur la réception du Stade français la semaine prochaine en Top 14. La victoire est donc impérative, d’autant qu’une défaite à domicile remettrait en cause tout espoir de qualification pour les quarts, objectif clairement affiché par le club. Les London Irish leur donneront assurément du fil à retordre, Tom Coventry a effectivement décidé de faire confiance à la même équipe que celle qui a largement battu Agen la semaine dernière à la seule différence qu’ils accueillent les renfort de poids de Jebb Sinclair et Luke Narraway en troisième ligne ainsi que de Ben Franks et Ofisa Treviranus sur le banc ! La Section Paloise se déplacera à Sale. Exemptée la semaine dernière en raison des attentats, la Section se déplace chez les Sharks avec une équipe mixte composée de jeunes joueurs et de joueurs en manque de temps de jeu.

Ce vendredi soir : les Français auront fort à faire.

Ce vendredi soir, les Agenais reçoivent Edimbourg. Après s’être lourdement inclinés à Londres contre les London Irish la semaine dernière, la jeune garde lot-et-garonnaise devra défendre ses couleurs devant son public d’Armandie. Cependant, la mission sera difficile tant les Ecossais prennent au sérieux cette compétition et affichent certainement leur meilleure équipe. Encore une fois, ce sera donc un beau défi pour les bleus agenais et cela entre parfaitement dans la politique de formation affichée et défendue par le SUA. Quant aux Montpelliérains l’ambition est tout autre. La formation n’est effectivement pas mise à l’honneur, mais plutôt le rachat. Les Héraultais ont mal accueilli leur déroute face aux Harlequins de la semaine dernière. Et plus que la victoire, qu’ils recherchent depuis un mois... ils souhaitent aussi retrouver des certitudes et du plaisir dans le jeu, pour se lancer dans cette compétition et bien préparer la réception de La Rochelle en Top 14. Les Italiens de Calvisano sont certainement le meilleur des adversaires pour cela, toutefois les Cistes devront être appliqués s’ils veulent gagner avec la manière. M. L.

Agen – Edimbourg, vendredi 19 h 30

1. Béthune, 2. Barthomeuf, 3. Chocou, ; 4. Roidot, 5. Bastien, ; 6. Tau, 8. Baget, 7. Miquel ; 9. Darbo (cap.), 10. Bouvier ; 11. Nakosi, 12. Hériteau, 13. Fouyssac, 14. Tagotago ; 15. Tardieu.

Remplaçants : 16. Dufour, 17. Afatia, 18. Ryan, 19. Braendlin, 20. Vergnon, 21. Cadiou, 22. Guillimin, 23. Sicart.

1. Dickinson, 2. Ford (cap.), 3. Nel ; 4. Bresler, 5. Mckenzie ; 6. N. Manu, 8. C. Du Preez, 7. Hardie ; 9. Kennedy, 10. Tonks ; 11. Katoa, 12. M. Scott, 13. Helu, 14. Brown ; 15. Fife.

Remplaçants : 16. Cochrane, 17. Sutherland, 18. Berhan, 19. Toolis, 20. Ritchie, 21. Fowles, 22. Kinghorn, 23. Dean.

Montpellier – Calvisano, vendredi 20 h 30

1. Nariashvili, 2. Ivaldi, 3. Mas ; 4. Willemse, 5. Privat ; 6. Ouedraogo (cap.), 8. Galletier, 7. Mowen ; 9. Paillaugue, 10. Trinh Duc ; 11. O’Connor, 12. Ebersohn 13 . Tuitavake, 14. Malzieu ; 15. Fall.

Remplaçants : 16. Géli, 17. CJ Van der Linde, 18. Cilliers, 19. Tchale Watchou, 20. Qera, 21. N. White, 22. Catrakilis, 23. Reilhac.

1. Panico, Giovanchelli, 3. Costanzo ; 4. Cavalieri, 5. Zanetti ; 6. Zdrilich, 8. Tuivaiti, 7. Mbanda ; 9. Raffaele, 10. Buscema ; 11. Susio, 12. Castello (cap.), 13. Chiesa, 14. B. De Jager ; 15. Minozzi.

Remplaçants : 16. Morelli, 17. Violi, 18. Bancotti, 19. Beccarris, 20. Archetti, 21. Giammarioli, 22. De Santis, 23. Di Giulo.

Retrouvez les autres compositions en cliquant sur les liens correspondants :

Sale – Pau, samedi 15 h 30 : http://www.epcrugby.fr/info/challenge_cup.php?section=lineups&fixid=211455

Castres – Newport, samedi 17 h : http://www.epcrugby.fr/info/challenge_cup.php?section=lineups&fixid=211456

Connacht – Brive, samedi 18 h : http://www.epcrugby.fr/info/challenge_cup.php?section=lineups&fixid=213583

Grenoble – London Irish, samedi 20 h 45 : http://www.epcrugby.fr/info/challenge_cup.php?section=lineups&fixid=211462

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?