Albi pas loin de s’offrir le LOU

  • Albi pas loin de s’offrir le LOU
    Albi pas loin de s’offrir le LOU
Publié le , mis à jour

Albi avait l’ambition de faire chuter le leader. Longtemps les Tarnais y auront cru, avant de craquer dans les dernière minutes. (28-19) Le LOU conforte sa place de leader.

Albi - Lyon : 19 - 28.

Par David Bourniquel et Pierre-Olivier Chirol, envoyés spéciaux.

Résumé

Brett ratait une pénalité en face des poteaux quatre minutes après le coup d’envoi. Trois minutes plus tard Lagarde bien plus loin ne manquait pas la cible. Albi ouvrait le score. Buckle le pilier lyonnais découvrait que les ailiers albigeois étaient assez costauds. Alors qu’il tentait de plaquer Rokoduru, il se faisait asseoir et sortait subir le protocole commotion. Les Albigeois se mettaient à la faute, et bien souvent à moins de vingt mètres en face de l’en but, Stephen Brett ne faisait plus de cadeau. Les pénalités obtenues par Albi étaient bien plus éloignées et désaxées mais Lagarde était suffisamment précis pour maintenir les siens au niveau du leader. La mêlée albigeoise tant attendue se mettait à la faute, une nouvelle fois en face des poteaux. À la 34e, les Tarnais choisissaient la touche au lieu de se contenter des trois points. Un choix risqué et non payant puisqu’Albi perdait le ballon sur la touche. Une nouvelle fois en position de marquer juste avant la pause les Albigeois se heurtaient à la défense lyonnaise. Le ballon enterré les hommes de Mignoni pouvait rentrer au vestiaire avec l’avantage du score.

Au retour des vestiaires, Albi revenait avec de bonnes intentions. Lagarde remettait les siens à égalité au pied. Sur l’action suivante l’ouvreur albigeois perçait la défense du Lou plein champ. Le ballon arrivait jusqu’à l’aile de Rokoduru qui d’un petit coup de pied par-dessus se débarrassait des deux derniers défenseurs pour aller marquer. Porical écopait d’un carton jaune pour un plaquage haut, une double sanction pour le LOU puisque Lagarde ajoutait trois points sur la pénalité. L’affaire semblait bien mal embarquée pour des Rhodaniens menés 19-9 et réduits à dix. Pourtant le leader ne se laissait pas faire et repartait à l’offensive poussant Albi et son capitaine à la faute. Carton jaune pour Raynaud et une mêlée, introduction lyonnaise conduisait à l’essai de Du Preez. Le leader repassait devant et Fitzpatrick ajoutait même un essai pour finir son match tranquillement. Les esprits s’échauffaient légèrement après la sirène et l’arbitre renvoyait tout le monde aux vestiaires sur une victoire 28-19

Tournant du match

Peu avant la soixantième minute, Albi semblait prendre le large et se retrouvait même avec l’avantage numérique après le carton de Porical. Sur l’action suivante Lyon se retrouvait à cinq mètres de la ligne mettant à la faute le capitaine albigeois Raynaud. Carton jaune et mêlée à cinq mètres pour le LOU. Loree écartait sur l’aile droite. Le jeu rebondissait pour échouer à un mètre de la ligne. Loree tombait le ballon, en arrière selon l’arbitre, avant de transmettre à Du Preez qui venait punir l’attentisme albigeois.

Essai du match

65e. Lagarde perçait une nouvelle fois la défense du leader mais sa passe mal ajustée au milieu du terrain permettait à un Lyonnais de taper dans le ballon. À la course Julien Bonnaire prolongeait une nouvelle fois au pied et plongeait sur le ballon dans l’en-but en même temps que son compère de la troisième ligne Julien Puricelli après un temps d’hésitation. Lyon repassait devant après la transformation de Brett pour ne plus être rattrapé.

Homme du match

Raphael Lagarde, ombre et lumière. En point positif son jeu au pied aura été irréprochable. Dans l’animation en revanche, s’il faut souligner sa volonté de jeu il aura fait des bons et des mauvais choix. Il est à l’origine de l’essai de Rakoduru mais il perdait un ballon capital au milieu du terrain. Sa passe mal ajustée coïncidait avec le bon retour des Lyonnais.

LA FICHE TECHNIQUE

À ALBI — vendredi 19 heures – 4 000 spectateurs

Arbitre : M. Praderie (Côte basque-Landes).

Evolution du score : 3-0, 3-3, 3-6, 6-6, 6-9 (MT) ; 9-9, 16-9, 19-9.19-16, 19-21, 19-28.

Lyon : 3E Du Preez (60e), Puricelli (66e), Fitzpatrick (77e) ; 2T (60e, 77e) ; 3P (13e, 18e, 30e) Brett.

Carton jaune : Porical (plaquage haut, 55e), Brett (brutalité, 80e).

Albi : 1E Rokoduru (50e) ; 1T (50e) ; 4P (8e, 21e, 50e, 56e) Lagarde.

Carton jaune : J. Raynaud (plaquage haut, 58e), Curie (brutalité, 80e).

ALBI 15. M. Le Bourhis (20. Le Gal 48e) ; 14. Mau, 13. Taumoepeau, 12. Rojas-Alvarez, 11. Rokoduru (21. Naqiri 78e) ; 10. Lagarde, 9. Entraygues (22. Marchini 68e) ; 7. J. Raynaud (cap.), 8. Tavalea (19. Faleafa 62e), 6. Farré (18. Tonga 70e) ; 5. Damiani, 4. M. André ; 3. Hamadache (23. Sheklashvili 56e), 2. Ponnau (16. Djebablah 46e), 1. Lafoy (17. Curie mt).

LYON 15. Porical ; 14. Arnold, 13. Paea, 12. Regard, 11. Romanet (21. Bonnefond 77e) ; 10. Brett, 9. Lorée (20. Figuerola 72e) ; 7. Puricelli (cap.) ; 8. Fearns (19. Fourie 62e), 6. Bonnaire ; 5. Basson (18. Singer 72e), 4. Ghezal ; 3. Attoub (23. Tui 71e), 2. Paulo (16. Fitzpatrick 55e), 1. Buckle (17. Du Preez 9e-18e ; 46e).

INFIRMERIE

Albi : Rien à signaler.

Lyon : Albertus Buckle est sorti sonné mais a pu reprendre sa place après avoir répondu au protocole commotion.

LES MEILLEURS

à Lyon, Paea, Brett, Ghezal, Arnold, Attoub ; à Albi, Lagarde, Rokoduru, Damiani, M. André,

LES BUTEURS

Brett : 4P/5 ; 1T/2. Lagarde : 4P/4, 1T/1, 0DG/1.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?