La belle réaction tarbaise face à Narbonne

  • La belle réaction tarbaise face à Narbonne
    La belle réaction tarbaise face à Narbonne
Publié le , mis à jour

Au regard de la première période, rien ne laissait présager une victoire pyrénéenne en terres narbonnaises amplement méritée et construite juste après la mi-temps avec courage et abnégation (19 - 22).

Narbonne – Tarbes : 19 - 22.

Par Robert Fages, envoyé spécial.

Résumé

Alors qu’on aurait pu penser les Tarbais assommés par la décision de la DNCG de leur retirer 15 points au classement et de les rétrograder administrativement en fin de saison, c’est tout le contraire qui s’est produit. Dans un sursaut d’orgueil, les Pyrénéens ont réagi de brillante façon en montrant que le TPR n’est pas mort. Tout s’est accéléré dès le début de la deuxième période avec deux essais inscrits en moins de dix minutes, d’abord par l’ailier Morgan Rubio , ensuite par le talonneur Johannes Grobler. Face à des Audois à la fois brouillons et maladroits, mal inspirés, les hommes de Nicolas Nadau et Frédéric Garcia vont progressivement prendre confiance et croire en leur chance de victoire. Moins d’un quart d’heure avant la fin du match, Morgan Rubio récidive en marquant un nouvel essai. A ce moment là de la rencontre, Tarbes qui mène 22 à 12, a non seulement le gain du succès à sa portée mais également le point de bonus offensif, la cerise sur le gâteau. Mais dans les dernières secondes de la confrontation entre les deux équipes, le troisième ligne narbonnais Paul Belzons privera les Pyrénéens des cinq points d’une victoire bonifiée. Toutefois, au final, l’essentiel était préservé pour un TPR toujours debout qui a montré qu’il n’était pas près de rendre les armes. C’est la deuxième victoire à l’extérieur des Pyrénéens après celle remportée à Dax. Pour Narbonne qui empoche le point de bonus défensif, c’est la première défaite à domicile depuis le début de la saison.

Le tournant du match

Il se situe à la 41’ minute. Alors que les deux équipes viennent à peine de renter sur le terrain et que le score est de 6 à 3 en faveur de Narbonne, ont sent les Pyrénéens plus volontaires et déterminés. D’entrée de jeu, ils s’installent pendant de longues minutes dans le camp audois. On assiste à un pressing des Tarbais qui font feu de tout bois. Les Narbonnais, dépassés par les évènements, tentent de résister mais par deux fois, à la 41’ et à la 50’ minutes, les visiteurs vont s’engouffrer dans la brèche orange et noir pour non seulement passer devant au score mais également pour réaliser le break. Dès lors, ils ne seront plus rejoints jusqu’à la fin.

Le plus bel essai

Il est à mettre à l’actif de Morgan Rubio. A la 41’ minute du match, suite à une percée du centre Maxime Veau et bien servi par son coéquipier, il marque un magnifique essai au terme d’une course de près de 60 m le long de la ligne de touche. Morgan Rubio doublera la mise moins d’une demi heure plus tard. Ce sont les deux premiers essais de l’ailier tarbais depuis le début de la saison.

L’homme du match

Le centre tarbais Maxime Veau a non seulement été le meilleur joueur du TPR mais également le meilleur de tous les acteurs de ce match, qui a mis du temps à se débrider et à trouver son rythme. C’est lui qui est à l’origine du premier essai de Morgan Rubio. Au cœur de la plupart des actions offensives de son équipe, Maxime Veau est à créditer d’une présence et d’un engagement sans faille, souvent très bien inspiré et à l’origine de plusieurs attaques qui ont fait la décision

La fiche technique

A Narbonne – vendredi 19 h 30 - 3 000 spectateurs

Arbitre : M. Blondel (Midi-Pyrénées)

Evolution du score : 3-0, 3-3, 6-3, 6-8, 9-8, 9-15, 12-15, 12-22, 19-22

Tarbes : 3 E (Rubio (41’, 67’), Grobler (50’) ; 1 P Poet (11’) ; 2 T Smit (50’, 67’)

Carton jaune : Fichten (40’), Strauss (58’)

Narbonne : 1 E Belzons (80’) ; 4 P Dut (9’, 34’), Eadie (46’, 66’) ; 1 T Eadie (80e)

Narbonne : 15. Rattez. 14. Navakadretia (21. Jasmin 70’), 13. Plessis-Couillaud, 12. Eadie , 11. Fekitoa (cap) ; 10. Dut (22. Halangahu 42’), 9. Sheehan (20. Rubio 52’) ; 7. Jenkins, 8. Boidin, 6. Nkinsi ; 5. Strauss, 4. Manchia (19. Belzons 32’-40’), 17. Tuinukuafé (41’) ; 3. Zanon (23. Cotet 35’), 2. Edmonds (16. Vuli 56’), 1. Fichten.

Tarbes : 15. Smit ; 14. Rubio (22. Domec 70’), 13. Tranier, 12. Veau (19. Cocagi 71’), 11. Vunisa ; 10. Poet, 9. Vergallo ; 7. Garrault, 8. Manu (21. Timani 69’), 6. Collet (cap) ; 5. Nemsadze (18. Boukerou 62’), 4. Lockley ; 3. Negrotto (23. Giudicelli 69’), 2. Grobler (16. Costa Repetto 62’), 1. Stroe

Les meilleurs

Rubio, Veau, Vergallo, Nemsadze, Grobler, Stroe pour Tarbes ; Rattez, Eadie, Sheehan, Jenkins, Vuli pour Nartbonne

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?