Julien Bonnaire : « Ca fait du bien d’enchaîner les matchs »

  • Julien Bonnaire : « Ca fait du bien d’enchaîner les matchs »
    Julien Bonnaire : « Ca fait du bien d’enchaîner les matchs »
Publié le , mis à jour

Après la victoire du LOU à Albi (28-19) le troisième ligne revient sur sa nouvelle vie loin de Clermont, son intégration lyonnaise et son retour sur les terrains.

Propos recueillis à Albi par Pierre-Olivier Chirol

Après deux matchs bien négociés contre Tarbes et Provence Rugby, le déplacement à Albi ressemble à votre premier match difficile en ProD2 ?

Tout le monde sait qu’Albi est costaud devant, à la limite dans l’agressivité. Niveau combat on a été servi tout le match ! On a su se retrousser les manches pour faire ce qu’il fallait pour gagner.

Avec un tel début de saison, les rencontres à l’extérieur vont ressembler à des traquenards…

On est l’équipe à faire tomber, on est attendu de pied ferme. Avec nos arguments et beaucoup d’humilité et de sérieux. Pour l’instant ça fonctionne plutôt pas mal !

Sur un plan plus personnel comment vous sentez-vous ?

Ça fait du bien de pouvoir enchaîner les matchs, j’ai toujours quelques douleurs mais aujourd’hui je me sentais bien. Je laisse les blessures derrière moi et j’espère que je vais pouvoir enchaîner.

Arriver blessé dans un groupe ne doit pas faciliter l’intégration…

C’était un peu difficile au début, après huit ans à Clermont forcément c’est dur. Retrouver ses marques sur la région et puis arriver blessé en plus… Je ne m’entraînais pas avec le groupe, pour l’intégration ce n’est pas ce qu’il y avait de mieux mais ça se fait progressivement et puis maintenant tout va bien.

La cicatrice Clermont est définitivement refermée ?

Oui ça va mais ça fait chier. Ne pas avoir eu d’explications me reste en travers, que sur un choix de jeu on m’écarte je l’aurais accepté sans aucun problème. Après je regrette de ne pas avoir eu d’explications. Je suis resté frustré, un peu trahi quelque part… C’est comme ça, c’est la vie on passe à autre chose avec le LOU.

Lyon vous est apparu comme le club idéal pour rebondir ?

Il y a un beau projet ici, un bon groupe. L’apport de Pierre (Mignoni) avec qui j’ai joué emmène quelque chose de nouveau au club. Je n’étais pas là avant mais d’après le ressenti des mecs ça apporte quelque chose d’autre et beaucoup de sérieux. Tout ça se retrouve sur le terrain.

Vous avez forcément un rôle particulier dans le vestiaire, ne serait-ce que par votre expérience…

J’essaye d’apporter mon vécu. Je n’ai pas encore pu le faire comme je le souhaitais depuis le début de saison mais maintenant que je suis sur le terrain avec les copains ça va mieux !

Savez-vous ce qu’il se passe le 22 janvier ?

Oui, on va à Bourgoin ! Je n’ai pas pu être là au match aller mais si je suis dans le groupe j’irai avec un grand plaisir. Ce sera forcément particulier parce qu’il y aura les potes, la famille et ce sera un beau moment.

Crédits photo : Patrick Derewiany

Patrick Derewiany
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?