Gosper : « Lomu ? Un vrai généreux »

  • Gosper : « Lomu ? Un vrai généreux »
    Gosper : « Lomu ? Un vrai généreux »
Publié le , mis à jour

Premier volet de l’interview : la cruelle disparition de Jonah Lomu.

Propos recueillis par Pierre-Olivier Chirol

Un mot pour commencer sur la disparition de Jonah Lomu ...

C’est un grand départ. Qu’est ce qu’on peut dire qui n’a pas été dit sur la générosité de l’homme et sa contribution au monde du rugby. Il a aussi contribué au développement de World Rugby. Il a grandement participé à nos côtés au retour du rugby aux Jeux olympiques. En 1995 il y avait un grand homme en dehors du terrain qui se nommait Nelson Mandela. Il rayonnait sur le tournoi et puis il y a eu un homme sur le terrain, c’était Jonah. Ces deux grands hommes sont partis en laissant une trace indélébile dans leurs domaines respectifs.

Avez-vous un souvenir particulier avec lui ?

Je le connaissais un peu personnellement. Chaque année on passait du temps ensemble sur les tournois de VII. La dernière semaine de la Coupe du monde, nous étions sur une scène dans un séminaire, juste lui et moi, et je le trouvais en pleine forme. Il était plein d’énergie, de bon sens et de générosité. Peut être même plus en forme que d’habitude, parce qu’on sait qu’il est malade depuis un moment. Là il était excité par la Coupe du monde, on a parlé pendant 40 minutes ensemble. C’était un bon moment pour moi de l’écouter. J’étais choqué quand j’ai appris ce qu’il s’est passé lors de son retour en Nouvelle-Zélande. Je me souviens de lui aussi au tournoi à VII de Hong Kong. Je le revois assis à sa place, faisant face à des lignes infinies de gens qui voulaient avoir un autographe, faire une photo ou simplement le saluer. Il ne disait jamais non, même quand je voyais sur son visage qu’il était fatigué, qu’il n’en pouvait plus, jamais je ne l’ai vu refuser de passer un moment avec qui que ce soit. Il y a des stars qui sont prêtes à faire ce genre de choses mais avec les problèmes physiques qu’il avait … C’était un vrai généreux . Il aurait pu dire non et personne ne lui aurait reproché mais ce n’est jamais arrivé. Cette générosité d’esprit l’incarne, elle est très rare, je ne l’ai pas souvent vu chez ce genre de stars.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?