Giteau l’indispensable

  • Giteau l’indispensable
    Giteau l’indispensable
Publié le , mis à jour

Après un début de saison en dents de scie le Rugby Club Toulonnais semble, enfin, avoir réalisé un match référence en allant s’imposer (9-35) à Clermont-Ferrand, ramenant ainsi le premier bonus offensif de son histoire d’un déplacement au Stade Marcel Michelin.

Avec la Coupe du monde le RCT a été privé de dix-sept joueurs pour le début de saison (dix-huit même avec la préparation de Xavier Chiocci). Mais si les absences de Mathieu Bastareaud, Levan Chilachava, Juan Martin Fernandez-Lobbe et autres Duane Vermeulen ont bridé les Toulonnais, celle de Matt Giteau a empêché les triples champions d’Europe de passer la deuxième vitesse. C’est désormais chose faite. Car à l’ouverture, ni Willie Du Plessis, ni Quade Cooper n’ont su compenser l’absence de Matt Giteau.

Plus qu’un simple rouage

Qu’il soit centre ou demi d’ouverture, Matt Giteau est essentiel au jeu du RCT. La raison ? C’est l’huile du moteur toulonnais. Il fluidifie le jeu et met ses coéquipiers dans les meilleures conditions pour jouer. En témoigne le premier essai du RCT face à Toulon où d’une passe il crée le décalage qui mènera à l’essai de Delon Armitage.

Son retour en grâce pourrait déjà pousser Quade Cooper sur le banc. Mais peut-il en être autrement, étant donné que le joueur arrivé des Reds à l’intersaison s’est montré en difficulté à l’ouverture face aux Wasps, dans une compétition où son compatriote a toujours brillé ? Rajoutons également que le RCT a des carences à l’ouverture et non pas au centre où Maxime Mermoz, Théo Belan, Mathieu Bastareaud et surtout le double champion du monde Ma’a Nonu se disputeront deux places de titulaires.

Sauf surprise, Bernard Laporte devrait donc s’appuyer sur Matt Giteau à l’ouverture, associé à Ma’a Nonu, aux côtés duquel Maxime Mermoz, Mathieu Bastareaud et peut-être même le jeune Théo Belan se disputeront la dernière place.

Voici une série de statistiques qui prouvent que Matt Giteau n’est pas un rouage essentiel du RCT mais bien plus encore…

 

 

 

Pierrick Ilic-Ruffinatti

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?