• Choc en perspective
    Choc en perspective
Publié le / Modifié le
Pro D2

Choc en perspective

En ouverture de la onzième journée, le LOU, leader du Pro D, reçoit l’Aviron Bayonnais pour un choc au sommet du championnat. En cas de victoire, les Lyonnais prendraient un avantage considérable au classement sur leurs adversaires du soir.

La situation des deux clubs

Relégués de Top 14, Bayonne et Lyon ont tous deux un statut de favoris du Pro D2. Mais le LOU, plus rodé aux joutes de l’antichambre, a mieux commencé la saison. Une seule défaite en dix rencontres et voilà le LOU de Pierre Mignoni et Sébastien Bruno en tête du Pro D2 avec déjà huit longueurs d’avance sur ses poursuivants, Aurillac et… Bayonne. Le club basque, qui a démarré la saison en boulet de canon a marqué le pas avec, notamment, une lourde défaite à Mont-de-Marsan (38-15). De cette rencontre les Lyonnais sont favoris et doivent impérativement s’imposer pour mettre un terme à presque toute concurrence pour le titre… dès la 11e journée. Les Bayonnais, de leur côté, arrivent avec un statut d’outsider sans la pression du résultat mais réaliseraient un gros coup en s’imposant au Matmut Stadium.

Les matchs dans le match

Julien Jané – Toby Arnold

L’un est international à VII français, l’autre international à VII néo-Zélandais. L’un est indiscutable à Bayonne, l’autre l’est à Lyon. Mais les deux ont un objectif commun : voir leur club remonter en fin de saison. Auteur d’un début de saison euphorique, avec notamment un essai splendide face à Albi, Jané peine depuis à retrouver le chemin de l’en-but (un seul essai face à Colomiers en plus de celui d’Albi). En face Toby Arnold réussit une première moitié de saison exceptionnelle. Onze essais en dix rencontres, trois doublés (Béziers, Carcassonne et Tarbes) et même un quadruplé (Aix-en-Provence). Le Kiwi est en feu et s’épanouit dans le XV lyonnais. Maintenant, arrivera-t-il à faire la différence sur son vis-à-vis ? Réponse ce soir.

Lucas Méret – Stephen Brett

Numéro deux à l’ouverture, les deux joueurs devraient pourtant se disputer un duel de revanchards. Le jeune bayonnais, impeccable depuis le début de saison a vu ses dirigeants lui mettre dans les pattes Willie Du Plessis. Résultat : après huit titularisations, le joueur prêté par l’UBB s’est assis sur le banc. En face le joueur lyonnais retrouve un club au sein duquel il n’a jamais réussi à s’imposer. En rejoignant Bayonne à l’intersaison, il pensait relancer sa prometteuse carrière après deux saisons au Japon (chez les Toyota Verblitz). Mais une année lui aura suffi pour comprendre qu’il lui fallait à nouveau changer de club. Il a ainsi rejoint le LOU où il s’est imposé en titulaire… avant l’arrivée à l’intersaison de Jacques-Louis Potgieter. Jeudi il profitera de la blessure de ce dernier pour prouver à ses entraîneurs qu’il n’a rien perdu de son génie.

Les compositions d’équipe

Lyon : Porical — Arnold, Paea, Regard, Nalaga — Brett (o), Figuerola (m) — Puricelli, Fourie, Bonnaire — Basson, Tuifua — Attoub, Paulo, Du Preez.

Remplaçants : Fitzpatrick, Buckle, Ghezal, Fearns, Lorée, Bonnefond, Gondrand, Tui.

Bayonne : Thiery — Laveau, Fuster, Lovobalavu, Jané — (o) Meret, (m) Rouet, Marmouyet, Van Lill, Macome — Taele, Gayraud — Choirat, Van Vuuren, Fainga’anuku

Remplaçants : Labouyrie, Iguiniz, Huete, Horn, Cassang, Haare, Hegarty, Peikrishvili

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir