AVec ce Berchesi là, Carcassonne peut voyager

Logiques vainqueurs d'Aurillac les Carcassonnais s'éloignent de la zone de relégation, grâce, notamment à un impeccable Felipe Berchesi.

Carcassonne - Aurillac 24-3

Par Pierrick Ilic-Ruffinatti

 

Résumé de la rencontre

En prenant à la gorge les Aurillacois d'entrée de match, les Carcassonnais se sont facilités la tâche. L'impeccable performance du buteur Berchesi, accompagnée d'un essai de 60 mètres de Raynaud (8e) et d'un essai en force conclu par Ursache (51e) ne seront que justice pour des Audois (12ème avant la rencontre) qui prouvent match après match qu'ils ne sont pas à leur place en bas de tableau.

 

Homme du match

Quand Berchesi va, tout va. Il y a des soirs comme ça où tout réussi aux joueurs. C'était le cas de Felipe Berchesi ce soir. Une barre rentrante, un 5 sur 7 au pied, et une alternance intéressante. Entre son jeu au pied long qui a permis aux Carcassonnnais de ne pas passer trop de temps dans leur moitié de terrain et sa parfaite entente avec son demi de mêlée Raynaud, c'est un match plein du demi d'ouverture audois qui, en plus, a fait payer la comparaison à un Maxime Petitjean bien en difficulté ce vendredi soir.

 

Fait/tournant du match

Les deux échecs consécutifs (20e et 25e) de Maxime Petitjean face aux perches. Habituel artilleur hors-paire, le demi d'ouverture d'Aurillac n'a pas trouvé de solution ce vendredi soir. En atteste son petit 33%, symbolisé par les deux échecs en milieu de deuxième mi-temps qui auraient permis au club cantalien de rester dans les clous.

 

Essai de la rencontre

Alors qu'il n'est aucunement sous pression, l'arrière aurillacois Jack McPhee commet son deuxième en-avant de la rencontre sur un dégagement de Benoit Lazzarotto. Ce dernier qui avait bien suivi récupère le ballon et malgré le retour de l'arrière cantalien sert son demi de mêlée Carol Raynaud sur un plateau. Le numéro 9 s'en va inscrire le premier essai de la rencontre. Cette surprenante erreur de l'arrière d'Aurillac donnera le ton d'une copie bien décevante de la part des Cantaliens face à d'opportunistes audois.

 

La fiche technique

A Carcassonne – Vendredi à 19 h 30 - 2500 spectateurs
Arbitre : M. Dufort (Côte Basque- Landes)

Évolution du score : 7-0, 7-3, 10-3, 13-3, 16-3 (MT); 19-3, 24-3

Carcassonne : 2E Raynaud (8e), Ursache (51e), 1T Berchesi (8e), 4P Berchesi (23e, 34e, 38e, 42é)

Carton jaune : Raynaud (24e)

Aurillac : 1P Petijean (10e)

Carton jaune : Cassan (8e)

Carcassonne: 15.Caminati (21.Gros 75e); 14.Lazzarotto (21.Gros 26e-35e), 13.Grammatico (22.Lima 67e) , 12.Pohe , 11.Brana ; 10.Berchesi , 9.Raynaud (20.Domenech 67e) ; 7.Koffi (19.Newlands 61e), 8.Teyssier 6.Etien (Cap.) ; 5.Aliouat (18.Poux 63e), 4.Maurens ; 3.Ursache (23.Racca 58e), 2.Bissuel (16.Jullien 58e), 1.Drancourt (17.Lobo 46e)

Aurillac : 15.McPhee (21.Renaud 63) ; 14.Valentin , 13.Cassan (22.Lilomaiava 53e), 12.Sharashidze , 11.Luatua ; 10.Petitjean (Cap.) , 9.Nanette ; 7.Roulin, 8.Nouhaillaguet, 6.Vialle (19.Maïtuku 69e) ; 5.Datunashvili (18.Maninoa 52e) , 4.Granouillet ; 3.Alves (23.Taukeihao 52e), 2.Pélissié (16.Leiataua 52e), 1.Fournier (17.Fabro 52e)

Non entré en jeu : (20.Boisset)

 

Les buteurs

Berchesi (1T/2), (4P/5) ; Petitjean (1P/3)

 

Les meilleurs

Berchesi, Raynaud, Ursache, Aliouat, Koffi ; Pélissié, Nouhaillaguet