Petitjean : « À nous de vite redescendre sur terre »

  • Petitjean : « À nous de vite redescendre sur terre »
    Petitjean : « À nous de vite redescendre sur terre »
Publié le / Mis à jour le

Capitaine d’une équipe à la dérive, Maxime Petitjean revient sur la contre-performance de son groupe à Carcassonne (défaite 24-3).

Que retenir de cette défaite ?

Pas grand-chose, mis à part qu’on s’est fait bouffer dans pas mal de secteurs. Félicitations à cette équipe de Carcassonne.

Qu’est-ce qui n’a pas marché ? La mécanique aurillacoise est-elle enrayée ?

Oui, c’est le cas depuis trois matchs. On se fait bouffer dans l’agressivité et du coup on a eu du mal à mettre notre jeu en place. On a vu, face à Carcassonne, que dès qu’on réussissait à mettre notre jeu en place on les mettait en difficulté mais le problème c’est qu’on ne réussissait pas à garder les ballons. Ce n’est pas plus compliqué que ça.

Comment expliquez-vous votre manque de réalisme ? On pense notamment à dix minutes en deuxième mi-temps où vous avez joué à cinq mètres de leur ligne sans n’inscrire aucun point.

Exactement. Je ne pense pas que ce soit un manque de patience. Il faut admettre qu’on est tombé sur une très bonne équipe de Carcassonne mais c’est anormal qu’on fasse des fautes comme on a pu faire. À l’entraînement on fait des séquences où on arrive à tenir le ballon cinq minutes sans arrêt et en match on n’arrive pas à le reproduire. On doit peut-être manquer de concentration. Simplement on y est moins en ce moment. Est-ce qu’on s’est pris pour d’autres avec notre bon début de saison ? Je n’en sais rien. Mais en tout cas il va falloir se poser les bonnes questions. Parce que même s’il n’y a pas le feu et qu’on est toujours troisièmes, en faisant des prestations comme celle-ci à l’extérieur on ne restera pas longtemps dans le haut de tableau. À nous de vite redescendre sur terre et de nous remettre au boulot.

Même votre conquête, votre point fort depuis le début de saison, s’est retrouvée en difficulté…

Face à Carcassonne rien n’a fonctionné. En touche on a été moins bons que d’habitude. En mêlée on a été pris aussi. On est entrain de tout perdre au fur et à mesure tous les points positifs qu’on avait acquis depuis le début de saison. Par exemple on pensait avoir une défense correcte et bien on se rend compte qu’on n’a finalement pas une si bonne défense que ça, parce qu’on a pris encore des essais.

C’est également la première fois de la saison que vous n’inscrivez pas d’essai de la rencontre…

Oui voilà. On a eu très peu de ballons et ceux qu’on a eu on n’a pas réussi à les conserver. Il y a des jours où rien ne va et c’était le cas face à Carcassonne. Mais c’est énervant parce qu’on se parle avant les matchs et on était vraiment venus ici pour faire un résultat. Puis finalement on est vraiment passés à côté. On est tombé sur une belle équipe de Carcassonne et Félicitations à eux mais à nous maintenant de travailler.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir