La Rochelle s’impose sur les Grenoblois !

  • La Rochelle s’impose sur les Grenoblois !
    La Rochelle s’impose sur les Grenoblois !
Publié le , mis à jour

Les Rochelais ont assuré leur match à domicile face à Grenoble, ce qui leur permet de passer devant au classement.

La Rochelle - Grenoble 33-16

Par Bruno Poussard

Le résumé du match

L’écart était beaucoup trop grand. Devant l’habituelle entame tonitruante de l’ASR, les Grenoblois ont fait preuve d’un retard à l’allumage trop important pour espérer mieux de leur déplacement à La Rochelle (33-16). Menés 17-0 après un quart d’heure de jeu au stade Marcel Deflandre (après deux beaux essais de Botia, à la 3e, puis Gourdon, à la 15e), les Isérois n’ont jamais réussi à inquiéter leurs adversaires pour combler leur désavantage. Malgré une conquête propre, les hommes de Fabrice Landreau ont présenté un déchet et une indiscipline trop importante pour recoller au score avant la pause (23-10).

Revenus des vestiaires avec de meilleures intentions, leur détermination ne leur a néanmoins pas permis de se rapprocher au tableau de marque, ne serait-ce que pour récupérer un point de bonus défensif (qui aurait pu être positif après leur défaite contre Paris et leur semaine agitée). Mais les Grenoblois ont aussi manqué d’efficacité dans la concrétisation, à l’image de leurs dix minutes passées dans le camp de l’ASR après la pause. Pris par la vitesse des transmissions charentaises, ils n’ont jamais su trouver la faille.

Au cours d’une deuxième mi-temps nettement plus hachée, et notamment marquée par deux cartons jaunes (Hunt côté grenoblois, et Graham côté rochelais), les Maritimes ont su, quant à eux, trouver les ressources nécessaires dans le final malgré une domination moins imposante. En assurant encore une fois à domicile, ils en profitent même pour passer devant leurs adversaires du soir au classement.

L’action du match

Pris d’entrée par la vitesse charentaise, les Isérois encaissèrent leur premier essai avant même la troisième minute. C’est Levani Botia qui en fut l’auteur sur un exploit personnel. Le trois-quarts centre maritime sut parfaitement s’emparer d’un ballon traînant derrière un regroupement maritime (après une touche bien maîtrisée) pour transpercer la défense grenobloise. Au terme d’un course droite de 40 mètres, ce dernier posa sur les fesses Xavier Mignot puis Christophe Loustalot de son énorme percussion sans chercher le cadrage-débordement, avant de marquer entre les perches.

L’homme du match

S’il est un Rochelais qui illustre parfaitement la furia maritime, c’est bien ce même Levani Botia. A l’image de son superbe essai tout en vitesse et puissance, le tonique Fidjien a donné le ton de la prestation des hommes de Patrice Collazo. Toujours aussi efficace à la percussion (malgré des interventions moins tranchantes en seconde période), le trois-quarts a - une fois n’est pas coutume – tout autant rayonné sans le ballon. Imparable, comme toujours, dans les rucks, Botia a aussi fait preuve d’une grosse activité en défense. Impressionnant au plaquage, comme cette grosse intervention (mais complètement régulière) sur Willison (12e), il a ainsi su inquiéter les attaquants grenoblois.

La fiche technique

A La Rochelle - Samedi à 18h30 – 14 537 spectateurs

Arbitre : M. Trainini (Côte d’Azur).

Evolution du score : 7-0, 10-0, 17-0, 17-7, 20-7, 23-7, 23-10 (MT), 23-13, 26-13, 26-16, 33-16.

La Rochelle : 3E Botia (3e), Gourdon (15e), Lacroix (69e) ; 3T Holmes (4e, 16e), Le Bail (70e) ; 4P Holmes (9e, 25e, 36e, 52e)

Carton jaune : Graham (65e).

Grenoble : 1E De Kerk (20e) ; 1T Wisniewski (21e) ; 3P Wisniewski (38e, 41e, 57e)

Carton jaune : Hunt (54e).

GRENOBLE : 15. Aplon ; 14. Dupont, 13. Farrell, 12. Willison (22. Hunt, 53e), 11. Mignot ; 10. Wisniewski, 9. Loustalot (20. Saseras 70e) ; 8. Grice, 7. Diaby (19. Setephano, 65e), 6. Kimlin (18. Best, 65e) ; 5. Roodt, 4. Hand (cap) ; 3. De Klerk (23. Edwards, 53e), 2. Hegarty (16. Héguy, 40e), 1. Taumalolo (17. Barcella , 65e).

Non entrés en jeu : 21. Estebanez.

LA ROCHELLE : 15. Murimurivalu ; 14. Lacroix, 13. Bouldoire (22. Roudil, 74e), 12. Botia, 11. Northam ; 10. Forbes (21. Le Bail, 63e), 9. Januarie ; 8. Gourdon , 7. Qovu (18. Cedaro, 70e), 6. Amosa (20. Sazy, 67e) ; 5. Graham (19. Kieft, 76e), 4. Eaton (cap) ; 3. Atonio (23. Bazadze, 70e), 2. Gau (16. Gélédan, 61e), 1. Pelo (17. Synaeghel, 65e).

Les buteurs : 2T/2, 4P/5 Holmes ; 1T/1 Le Bail ; 1T/1, 3P/3 Wisniewski

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?