Castres confirme, Montpellier végète

  • Castres confirme, Montpellier végète
    Castres confirme, Montpellier végète
Publié le , mis à jour

Après la victoire de la semaine dernière à Agen les hommes de Christophe Urios voulaient confirmer à domicile. Victoire finale 34-19 face à des Montpellierains en manque de créativité et assez curieusement de puissance ...

Le résumé

Le début de partie était émaillé par de nombreuses fautes au sol. Assez logiquement la rencontre tournait à un duel Rory Kockott – Demetri Catrakilis. Seul éclair de la premère période, l’homme en forme du moment à Castre, Alex Tulou s’échappait d’un regroupement, prenait de vitesse Willemse, se défaisait d’Antoine Battut avant d’aller inscrire le premier essai de la rencontre malgré le retour de Marvin O’Connor. Pour le reste, la bataille de buteur se poursuivait, sans que le score n’enfle en faveur d’une équipe . Après avoir été le sauveur du CO la semaine dernière, Julien Caminati venait conclure un mouvement collectif, assez basique de fixation avant transmission, mais redoutablement efficace juste avant la pause. 16 – 12 pour le CO à la mi-temps. La deuxième période n’avait pas vraiment de quoi réchauffer les spectateurs. Après une penaltouche à la 50e, le travail des avants castrais se voyait récompensé avec l’inévitable Alex Tulou dans le rôle du finisseur. Le CO prenait le large, et le bonus face à une équipe héraultaise en cruel déficit de créativité. Montpellier se rebellait dans les dix dernières minutes, enchainant des lancements de jeu et des percussions. Bismarck Du Plessis marquait à la 74e et privait Castres du bonus. Pas vraiment du goût d’Alex Tulou qui signait un triplé à la 83e en sortie de mêlée pour redonner un petit point supplémentaire aux siens.

L’essai du match

Julien Caminati récidive. Après avoir inscrit l’essai de la victoire la semaine dernière l’ailier, annoncé perdu pour le Top 14, a une nouvelle fois inscrit un essai. Juste avant la pause, permettant aux siens de prendre le large.

L’action

24e.Rory Kockott effectue une touche. Suite au carton de Brice Mach, le demi de mêlée se voyait contraint d’effectuer un lancé. Visiblement pas un exercice dans lequel il excelle puisque l’arbitre le sanctionnera ...

L’homme du match

Alex Tulou. Comme souvent en ce moment le CO s’en remet au talent de son troisième ligne centre. Auteurs de plusieurs percées dont une décisive, il s’est aussi retrouvé à la conclusion d’un groupé pénétrant. Comme si ce n’était pas suffisant, il inscrivait un troisième essai au bout du temps réglementaire pour offrir le bonus au CO

La fiche technique

A CASTRES (Samedi 18h30)_ Castres bat Montpellier 34-19 (16-12).

Arbitre : M. Charabas (Côte basque-Landes) – 8532 spectateurs

Evolution du score : 3-0, 3-3, 8-3, 8-6, 11-6, 11-9, 11-12, 16-12 (mi-temps) ; 23-12, 26-12, 26-19, 29-19, 34-19 (score final).

CASTRES > 15. Palis (21. Martial 44e-46e – 69e) ; 14. Caminati, 13. Combezou (22. Vialelle 69e), 12. Lamerat, 11. Smith ; 10. Dumora, 9. Kockott (20. Dupont 66e) ; 7. Bias, 8. Tulou, 6. Faasalele (16. Rallier 25e-30e - 19. Beattie 66e) ; 5. Capo Ortega (cap.) (18. Samson 75e), 4. Gray ; 3. Wihongi (16. Montes 63e), 2. Mach (16. Rallier 75e), 1. Lazar (23. Taumoepeau 63e).

MONTPELLIER > 15. Fall ; 14. Mogg, 13. Nagusa, 12. Malzieu (22. Ebersohn MT), 11. O’Connor (21. Lucas 69e) ; 10. Catrakilis, 9. White (20. Paillaugue 60e) ; 7. W. Du Plessis, 8. Qera (19. Galletier 66e – 18. Privat 70e - 1. Nariashvili 80e+2), 6. Battut (cap.) ; 5. Willemse, 4. Tchale-Watchou ; 3. Mas (23. Cilliers MT), 2. Géli (16. B. Du Plessis MT), 1. Nariashvili (17. Mackintosh 63e).

CASTRES > Points : 4E Tulou (7e, 50e, 80e+3), Caminati (38e) ; 1T Kockott (52e) ; 4P Kockott (3e, 18e, 59e), Caminati (76e).

Carton jaune : Mach (19e).

MONTPELLIER > Points : 1E B. Du Plessis (74e) ; 1T Ebersohn ; 4P Catrakilis (5e, 11e, 21e, 28e).

Cartons jaunes : Willemse (31e), Mackintosh (80e+1).

LES BUTEURS Kockott : 1T/3, 2P/3. Caminati : 0T/1, 1P/2. Catrakilis : 4P/5. Ebersohn : 1T/1.

LES MEILLEURS A Castres, Tulou, Caminati, Gray, Bias, Capo Ortega ; à Montpellier, Qera, B. Du Plessis.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?