Clermont arrache le derby

  • Clermont arrache le derby
    Clermont arrache le derby
Publié le , mis à jour

Dans un match cadenassé et sous tension, les Clermontois l’ont emporté de cinq petits moins. Maigre récompense après leur dernière déroute face à Toulon.

Brive — Clermont 21 – 26.

Par Romane Paulin, envoyée spéciale.

Le résumé

Un derby comme on les aime, avec du contact, du suspens et une ambiance pour le moins volcanique. Les premières minutes de la partie n’en annonçaient pas moins : déjà, à la deuxième minute, Julien Bardy écopait d’un carton jaune pour plaquage à retardement sur l’ouvreur briviste Mathieu Ugalde ; l’occasion pour les Brivistes de profiter d’une supériorité numérique et d’un bulldozer en moins sur côté adverse. Gaëtan germain inscrivait ainsi les premiers points de la partie sur une pénalité à 35 m à droite des poteaux. La suite de la première mi-temps ? Une guerre de clans pure et dure au centre du terrain, mais l’avantage revenait pourtant aux Clermontois qui inscrivaient un essai à la trentième minute après une incursion de leur part dans le camp briviste et une série de pick and go à droite des poteaux. Enfin, Abendanon faisait le choix de la passe sautée à Scott Spedding placé comme centre sur le côté gauche. En finition, Aurélien Rougerie inscrivait le premier essai de la rencontre. À ce moment-là, le trou n’était pas encore fait pour l’ASM qui rencontrait à nouveau le talentueux pied de Germain qui transformait une nouvelle pénalité (12-13) pourtant gêné par une blessure au genou droit. À la pause, rien n’annonçait qui des deux équipes terminerait ce match vainqueur.

Sortis des vestiaires, les Brivistes se décidaient à injecter de nouveaux joueurs en première ligne tels que Da Ros et Pointud. Cela leur permettait d’enchaîner les séquences de jeu et d’élever leur rythme. Une tactique doublement payante : le CABCL obtenait une pénalité au centre des poteaux et leur permettait de passer devant au score (15-13) à la 48e minute. Pourtant Morgan Parra passait deux pénalités de suite et la blessure de Germain ne faisait qu’aider les Clermontois et insister dans les percées plein centre : effectivement, à la 62e Albert Vulivuli s’échappait pour aller inscrire un nouvel essai sous les perches. Clermont prenait ainsi l’avantage au score, 26 à 18 après une nouvelle transformation de Parra. À deux minutes de la fin de la rencontre, la tension était à son comble tandis que Monsieur Garcès distribuait deux cartons jaunes à Radosavljvelic et Mela. Mais la victoire revenait finalement à L’ASM qui remportait ce derby de haut de tableau

Le fait du match

25 minutes à peine après le début de la rencontre, le banc briviste se trouvait mal en point : plus un seul remplaçant n’était disponible à l’arrière tandis que Gaëtan Germain souffrait du genou droit. Serrer les dents paraissait être l’ultime solution pour terminer la partie sans manquer d’un élément moteur tant pour buter que pour relancer.

L’essai

Le premier essai de la rencontre inscrit par les Clermontois paraît être le plus marquant en termes de jeu : Suite à un beau travail des avants sur le côté droit, l’ensemble de la défense briviste s’était mobilisée. Abendanon, qui avait repéré le surnombre à gauche préférait une passe sautée sur Scott Spedding qui redonnait à son centre Aurélien Rougerie pour terminer derrière la ligne d’en-but.

L’homme du match

Regain d’orgueil ou simple remise en forme.. Camille Gérondeau avait à cœur de faire à nouveau ses preuves pour ce derby face à Brive. Percutant et à l’initiative de nombreuses percées plein centre, il fut même à l’origine d’un coup de pied qui aurait pu finir à l’essai pour les Clermontois. Il fait partie de l’un des joueurs qui aura été déterminant dans la victoire de Clermont.

La Fiche technique

A BRIVE, dimanche 16h15, 13543 spectateurs.

Arbitre : M. Garcès (CBL).

Évolution du score : 3-0, 3-3, 6-3, 9-3, 9-6, 9-13, 12-13 (MT) 15-13, 15-16, 15-19, 18-19, 18-26, 21-26.

BRIVE > 7P Germain (3e, 13e, 18e, 38e, 45e, 59e, 75e).

Cartons jaunes : Mela (bagarre 79e).

Blessé : Petre, Radikedike (genou), Germain (cuisse).

CLERMONT > 2E Rougerie (30e), Vulivuli (62e) ; 2T Parra (31e, 63e) ; 4P Parra (10e, 26e, 50e, 54e).

Cartons jaunes : Bardy (2e, plaquage à retardement), Radosavljevic (bagarre 79e).

Blessé : Planté, Zirakashvili (saignement), Abendanon (adducteurs)

BRIVE 15. Germain ; 14. Radikedike (21. Bézy 26e), 13. Mignardi, 12. Petre (22. Laranjeira 8e), 11. Namy ; 10. Ugalde, 9. Péjoine ; 7. Hirèche (20. Sanconnie 52e), 8. Koyamaibole (19. Waqaniburotu 67e), 6. Hirèche ; 5. Marais (8. Koyamaibole 79e), 4. Snyman (18. Mela 52e) ; 3. Jgenti (23. Jourdain MT), 2. Ribes (16. Da Ros MT), 1. Asieshvili (17. Pointud MT).

CLERMONT 15. Spedding ; 14. Nakaitaci, 13. Rougerie, 12. Gear, 11. Planté (22. Abendanon 16e, 21. Vulivuli 52e) ; 10. Fernandez Fiant, 9. Parra (20. Radosavljevic 63e) ; 7. Bardy (19. Yato 35e), 8. Chouly (cap.), 6. Gérondeau ; 5. Iturria, 4. Cudmore (18. Jedrasiak 59e) ; 3. Kotze (23. Zirakashvili 50e – 53e, 63e), 2. Ulugia (16. Van der Westhuizen 50e), 1. Domingo (17. Debaty 73e).

BUTEURS

Germain 7P/8 ; Parra 2T/2, 4P/4 ; Spedding 0P/1.

LES MEILLEURS

Germain, Péjoine, Da Ros, Hauman, Marais, Asieshvili ; Gérondeau, Iturria, Fernandez, Parra, Domingo, Cudmore, Chouly.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?