Jean Galia : le cœur fragile

  • Jean Galia : le cœur fragile
    Jean Galia : le cœur fragile
Publié le , mis à jour

Une crise cardiaque a emporté le créateur du rugby à XIII français à l’âge de 44 ans. C’était une force de la nature mais son cœur était défaillant.

Jean Galia, c’est le père fondateur de la discipline treiziste dont il a officiellement posé les bases le 6 avril 1934 par la création de la Ligue. Ancien international à XIII et à XV, champion de France amateur de boxe catégorie poids lourd, Jean Galia est un sportif éclectique et confirmé. Dans sa carrière professionnelle, c’est un habile homme d’affaires qui a fait fortune dans l’exploitation de salles de cinéma d’abord à Villeneuve-sur-Lot et ensuite à Toulouse. À Toulouse, il prend en 1944 en mains les destinées du Toulouse olympique comme président qu’il mène à deux reprises en finale en 1945 et en 1946 en finale du championnat de France face à Carcassonne. Deux rendez-vous qui ne seront pas couronnés de succès par les Toulousains. Dans sa vie sportive, Jean Galia est un président comblé. Dans sa vie professionnelle, il rayonne dans le monde cinématographique.

Roi Midas

À Toulouse, il a pignon sur rue. Il est en quelque sorte le Roi Midas ; tout ce qu’il touche, il le transforme en or. En un mot, c’est un homme heureux dans tous les domaines. Une existence qui bascule tragiquement le 17 janvier 1949 dans son appartement toulousain du boulevard de Strasbourg, une crise cardiaque le terrasse et l’arrache à sa grande famille. Une mort brutale qui a fait place à certaines rumeurs. Jean Galia aurait été empoisonné. Finalement, son décès a une explication rationnelle et médicale. Jean Galia, le père de tous les treizistes, était un colosse. En revanche, son cœur était très petit par rapport à sa masse athlétique. Il faisait souvent l’objet de malaises. Celui du 17 janvier 1949 a été fatal. Ce jour-là, Jean Galia est entré dans la légende du rugby à XIII et aussi celle du sport.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?