Marvin O’Connor : « L’Europe reste un objectif »

  • Marvin O’Connor : « L’Europe reste un objectif »
    Marvin O’Connor : « L’Europe reste un objectif »
Publié le , mis à jour

L’ailier héraultais, blessé ce week-end face à Castres ne fera pas le déplacement à Cardiff. Il revient sur la baisse de régime du MHR, les ambitions européennes de son club et son intersaison agitée.

Propos recueillis par Pierre-Olivier Chirol

Après un bon début de saison, le MHR semble marquer le pas. À Castres, au-delà du résultat, le contenu a inquiété …

Perdre à Castres, la plupart des équipes le feront. Il n’y a pas le feu à Montpellier. On doit trouver un meilleur équilibre dans notre jeu, un peu plus de liant entre avants et trois-quarts. On en est conscient, on s’est dit les choses. À nous de travailler pour y remédier.

Place à la Challenge cup, vous conservez des ambitions malgré votre défaite face aux Harlequins ?

La coupe d’Europe reste un objectif. Notre double confrontation face aux Cardiff Blues va être déterminante, avec deux bonnes performances on peut finir meilleur deuxième.

Cet été vous avez joué pour l’équipe de France à VII avec quatre autres joueurs du Top 14. Vous reverra-t-on avec cette sélection ?

Pour l’instant c’est fini pour nous. Le deal c’est que le staff peut toujours faire appel à nous en cas de besoin, il faudra qu’on participe à quelques tournois avant. C’est à eux de voir. Après, bien sûr que Rio ce serait énorme.

Lorsque Jake White a remplacé Fabien Galthié, avez-vous remis en question votre venue au MHR ?

Pas vraiment, à Bayonne j’en ai connu des changements d’entraîneur ... Alors ça ne m’a pas fait peur de voir que Montpellier changeait d’entraîneur. Au final, le changement concernait plus ceux qui étaient là depuis un moment … Jake a été top avec moi, il m’a fait confiance, je fais tout pour lui rendre.

Suivez-vous toujours les performances de votre ancien club, Bayonne ?

Je les regarde avec beaucoup d’attention. Ils font une superbe saison, ils sont surprenants ! Vincent Etcheto leur apporte beaucoup, notamment dans les lignes arrières, comme il le faisait à l’UBB. Je suis toujours en contact avec les gens à Bayonne, j’ai trouvé bien plus que des amis là-bas…

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?