Bayonne, bonus à l’arraché

  • Bayonne, bonus à l’arraché
    Bayonne, bonus à l’arraché
Publié le , mis à jour

En ouverture de la douzième journée de Pro D2, le dauphin bayonnais s'est imposée sur sa pelouse de Jean Dauger avec le bonus offensif face à Montauban (27-9)

Bayonne - Montauban 27-9

Par Edmond Lataillade

Le résumé du match

Le premier quart d’heure aura été trompeur. Les Bayonnais mettent en place une domination sans partage qui met déjà son adversaire en souffrance en mêlée. Et au bout de neuf minutes, Bustos Moyano inscrit le premier essai des Ciel et Blanc sur une transversale de Méret. Montauban est promis au supplice. Et puis, les Tarn-et-Garonnais sortent la tête de l’eau. Ils reviennent à deux points mais manquent une pénalité face aux poteaux. L’aviron n’a plus sa superbe, pris par les avants adverses. Mais, avec du métier, les Bayonnais creusent l’écart. Faute de jeu c'est Du Plessis, entré prématurément à la place de Bustos-Moyano, touché au genou, qui est à la concrétisation. Gâce à trois pénalités du sud-africain, Bayonne vire en tête à la pause, 14-6, sans grande maîtrise tout de même. Mais en face, les Vert et Noir n’en profite guère. En seconde période, Bayonne se heurte toujours au pressing défensif efficace de Montauban. Les hommes de Vincent Etcheto ne parviennent à marquer que sur une relance de Lovobalavu par Jané, à 12 minutes du terme. Désormais, la victoire en poche, il ne reste plus qu’à aller chercher le bonus offensif pour les Basques. C'est chose faite à la toute fin du match avec l’essai de Lovobalavu sur un coup de pied au cordeau de Du Plessis. Bonus heureux tout de même pour Bayonne.

Le fait du match

Pour la première fois de la saison, l’aviron bayonnais n’a pas encaissé d’essai. Avant la rencontre, les bayonnais s’étaient fixé cet objectif. Ils en avaient fait aussi leur base de travail. Mission accomplie. 

Le plus bel essai

Le deuxième essai de Bayonne, celui qui a permis de débloquer la situation, alors que le score était de 17 à 9, est parti de la moitié de terrain de Bayonne. Lovobalavu hérite d’un ballon et fixe le premier défenseur. Il poursuit sa course jusqu’aux vingt deux mètres adverses, cadre un autre défenseur et donne à Fuster à l’intérieur. Celui-ci décale Jané qui file à l’essai.

 L’homme du match

Gabriele Lovobalavu a réussi sûrement sa plus belle prestation depuis qu’il est à Bayonne. Intraitable en défense, il a pris part à toutes les offensives bayonnaises même si le jeu des basques n’a pas été toujours au niveau attendu. Il est à l’origine du deuxième essai et a inscrit celui du bonus. Il récupère le coup de pied par-dessus de Mérét en prenant toute la défense de vitesse et aplatit. Pureté de l’action, pureté du geste de Lovobalavu.

La fiche technique 

A Bayonne - Jeudi 20h45 - 7000 Spectateurs

Arbitre : M.Castaignède       

Evolution du score : 5-0, 5-3, 8-3, 11-3, 11-6, 14-6 (MT) ; 14-9, 17-9, 22-9, 27-9

Bayonne : 3 E Bustos Moyano (9e), Jané (68e), Lovobalavu (77e), 4 P Du Plessis (23e, 28e, 34e, 50e)

Montauban :  3 P Fortunel (16e, 31e, 44e)

Bayonne :  15.Thiéry ; 14.Bustos Moyano (22.Du Plessis, 14e), 13.Fuster, 12.Lovobalavu, 11.Jané ; 10.Méret (20.Cassang, 16e-20e, 59e), 9.Rouet ; 7.Gayraud (21.Marmouyet, 72e), 8.Van Lill (18.Horn, 56e), 6.Monribot (cap)  ; 5.Taele (19.Haare, 46e), 4.Huete ; 3.Choirat (23.Peikrishvili, 56e), 2.Van Vuuren (16.Labouyrie, 62e), 1.Iguiniz (17.Fainga’Anuku, 64e)

Montauban : 15.Tolot; 14.Ascarat, 13.Mangione, 12.Tupuola, 11.Nasagavesi ; 10.Fortunel (21.Mathy, 65e), 9.Byrnes (22.Urruty, 65e); 7.Quercy (19.Vaotoa, 54e), 8.Barthère (20.Haddon, 19e-25e), 6.Gibouin (cap) ; 5.Caisso, 4.Pinet (18.Esclause, 46e-50e, 59e) ; 3.Philippart (23.Tussac, 46e), 2.Bourgeois (16.Rochier, 46e), 1.Vanai (17.Tekassala, 46e)

Les meilleurs 

Iguiniz, Van Vuuren, Choirat, Gayraud, Rouet, Du Plessis, Lovobalavu ; Caisso, Gibouin, Byrnes, Fortunel, Tupuola

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?