Champions Cup (3e journée) : les prévisions de Midi Olympique

  • Champions Cup (3e journée) : les prévisions de Midi Olympique
    Champions Cup (3e journée) : les prévisions de Midi Olympique
Publié le , mis à jour

Ce vendredi débute la troisième journée de Champions Cup. Midi-olympique.fr vous propose les pronostics de la rédaction pour les clubs français.

Ulster-Toulouse (vendredi 20 heures 45) :

C’est le match de la dernière chance pour les Toulousains. En s’inclinant trop largement (32-7) face aux Saracens les joueurs d’Ugo Mola ont grillé leur seul joker. Désormais ils doivent remporter l’intégralité de leurs rencontres s’ils veulent terminer en tête du groupe 1 et se qualifier pour les phases finales. En se déplaçant en Ulster les Haut-garonnais auront fort à faire mais devrait pouvoir s’imposer.

Trévise-Stade Français (samedi 16 heures 15) :

Le rugby italien a progressé ces dix dernières années mais en Coupe d’Europe l’histoire est souvent la même. S’ils sont valeureux les Italiens peinent à s’imposer et subissent régulièrement des défaites peu flatteuses. En atteste leurs deux derniers résultats en Champions Cup : 32-7 face à Trévise puis 3-36 à domicile face au Leicester. À noter également que ce match marquera le retour de Sergio Parisse dans son club formateur. Mais a priori les Franciliens devraient s’imposer assez aisément de l’autre côté des Pyrénées.

Racing 92-Northampton (samedi 16 heures 15) :

Si après deux journées le classement n’est pas réellement significatif, le fait que Northampton et le Racing 92 soient premiers et deuxième de la poule est révélateur, étant donné que ce sont les deux ogres de la poule 3. Mais à domicile on ne voit pas les Franciliens laisser échapper la victoire dans une compétition qui tient son président, Jacky Lorenzetti, particulièrement facile.

Exeter-Clermont (samedi 18 heures 15) :

À l’accoutumée on aurait vu les Clermontois s’imposer assez facilement à Exeter. Pourtant nous pourrions bien être surpris par l’équipe anglaise. Deuxième de la Premiership derrière les Saracens les coéquipiers du talentueux Jack Nowell ne cessent de surprendre Outre-Manche. En s’imposant samedi ils montreraient également qu’il faudra compter sur eux pour la suite de la compétition. S’ils ont relevé la tête après leur déroute face à Toulon, les Auvergnats devront se méfier et ne pas prendre de haut cette équipe d’Exeter, qui sera tout de même handicapée par l’absence de son demi d’ouverture Henry Slade.

Ospreys-Bordeaux (samedi 18 heures 15) :

Drôle de rencontre dans une poule qui n’a pas encore donné son verdict. En Champions Cup on a coutume de dire qu’au-delà d’une défaite il devient compliqué de se qualifier pour le prochain tour. Or, en dehors de Clermont, chaque équipe a déjà laissé échapper un match cette saison. Mais dans cette rencontre entre le premier et le dernier de la poule on voit difficilement les Girondins aller s’imposer au Pays de Galles.

Oyonnax-Saracens (dimanche 14 heures) :

Après Aurillac en match amical, les Saracens vont désormais découvrir… Oyonnax. Et à vrai dire on ne voit pas les coéquipiers d’Owen Farrell ne pas s’imposer à Charles Mathon. Invaincus jusqu’à présent en Champions Cup, avec notamment une victoire à l’extérieur sur l’Ulster, les Anglais dominent également la Premiership. En face les Oyonnaxiens peinent à retrouver leur niveau de l’an passé. Derniers du Top14, les joueurs voudront certainement relever la tête mais devraient subir la loi des Saracens dimanche.

Toulon-Leinster (dimanche 16 heures 15) :

Le triple champion d’Europe est particulièrement en difficulté en ce début de Champions Cup. Derniers de leur poule (avec un match de retard) les Toulonnais n’ont plus le droit à l’erreur, après la claque reçue chez les Wasps (32-6). Cette rencontre verra s’opposer les cinq derniers vainqueurs de la compétition mais dans ce qui s’annonce comme un choc, les Toulonnais devraient s’imposer, aux dépens des Irlandais du Leinster.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?