Biarritz réalise la passe de quatre

  • Biarritz réalise la passe de quatre
    Biarritz réalise la passe de quatre
Publié le , mis à jour

Quatrième victoire d’affilée pour le BO qui, après une première mi-temps poussive a finalement fait exploser Carcassonne avec notamment une grosse mêlée.

Biarritz — Carcassonne 44-16

Par Pablo Ordas

Le résumé du match

Le début du match est marqué par l’indiscipline du BO qui est pénalisé à plus de quatre reprises en dix minutes, permettant ainsi aux Carcassonnais d’engranger des points. Cependant, lorsque les Biarrots possèdent le ballon et enchaînent les temps de jeu des brèches apparaissent dans la défense Carcassonnaise et c’est ainsi que Guiry puis Davies inscrivent à dix minutes d’intervalle deux essais pour les locaux. Dominateurs devant, à l’image de la première mêlée du match gagnée par le BO sur introduction adverse, ils mettent à mal le pack visiteur et virent à la pause avec neuf unités d’avance.

Au retour des vestiaires, les joueurs de l’USC reviennent avec de l’envie. Ils sont à deux doigts d’inscrire un essai seulement deux minutes après la reprise mais Ngwenya sauve in-extremis les Biarrots. Le bon début de seconde période de Carcassonne est finalement récompensé deux minutes plus tard avec un essai de l’ouvreur Latorre, auteur de tous les points de son équipe. Piquée à vif en ce début de seconde période la machine biarrote ne panique pas et se remet en route. Toujours dominateurs en mêlée, les rouges et blancs multiplient les assauts offensifs et sont récompensés assez rapidement avec un essai de Levi suite à un bon groupé pénétrant. Les visiteurs commettent trop de fautes et sont réduits à deux reprises à quatorze. Les Biarrots ont le monopole du ballon, ce qui leur permettra d’inscrire trois nouveaux essais synonymes de bonus et de victoire à cinq points pour Biarritz. De son côté, après avoir résisté pendant un peu plus d’une mi-temps, l’US Carcassonne a cédé et s’incline lourdement à Aguiléra.

Le fait ou l’action du match

Le fait du match est la capacité des Biarrots à ne pas s’affoler et à toujours scorer au bon moment. En effet, à chaque fois que les rouges et blancs ont encaissé des points, ils ont répliqué directement. Que ce soit au début du match avec l’essai de Guiry 5 minutes après l’ouverture du score, ou lors de l’essai de Levi une minute après que l’US Carcassonne soit revenu à seulement deux points des Biarrots, les joueurs de Darricarrère ont clairement maîtrisé cette rencontre.

L’essai du match

L’essai du match est le premier essai de Rodney Davies. Après un ballon récupéré par le BO sur les 40 mètres de l’US Carcassonne, les Biarrots enchainent quelques temps de jeu sur la gauche du terrain. C’est alors que Lucu inverse le sens du jeu et repart sur la droite du terrain où un surnombre a été repéré. Le ballon arrive en bout de ligne à la fusée américaine Ngwenya qui, après avoir éliminé un premier défenseur, offre le ballon de l’essai à Davies.

L’homme du match

L’homme du match est le troisième ligne Biarrot Bertrand Guiry. De retour de suspension, il a montré que c’était un véritable leader sur le terrain. Auteur du premier essai des siens, il a emmené les rouges et blancs vers la victoire et a également été précieux en touche.

La fiche technique

À Aguiléra (Biarritz) – vendredi à 19 h 30

Arbitre : Mr Blasco-Baque Vincent (Comité Midi Pyrénées)

Évolution du score : 0-3, 7-3, 7-6, 10-6, 10-9, 15-9, 18-9 (MT), 18-16, 23-16, 30-16, 37-16, 44-16.

Biarritz : 6E Guiry (7e), Davies (18 e, 67e), Levi (46e), Van Staden (55e), Soqeta (79e) ; 4T Lucu (8e, 56e), Couet-Lannes (68e, 79e) ; 2P Lucu (14e), Le Bourhis (39e).

Carton jaune : Soqeta (16e)

Carcassonne : 1E Latorre (44e) ; 1T Latorre (44e) ; 3P Latorre (2e, 10e, 17e).

Carton jaune : Lazzarotto (13e), Laval (58e), Latorre (75e).

Non entrés en jeu : Raynaud, Berchesi.

Biarritz : 15. Couet-Lannes ; 14.Ngwenya, 13. Gimenez, 12. De Luca (21. Arrate 70e), 11. Davies ; 10. Le Bourhis (22. Hamdaoui 61e), 9. Lucu (20. Magnaval 61e) ; 7. Guiry, 8. Soqeta, 6. Usarraga ; 5. Hewitt (19. U.Fono 56e), 4. Lund (18. I.Fono 70e) ; 3. Clement (23. Van Staden 54e), 2. Levi (16. Ruffenach 59e), 1. Cabarry (17. Lourdelet 59e).

Carcassonne : 15. Matthews (21. Brana 19e-25e) ; 14.Lazzarotto (21. Brana 56e), 13. Pohe, 12. Lima, 11. Gros ; 10. Latorre, 9. Domenech ; 7.Newlands (3. Raca 59e-68e), 8. Tonita (18. Poux 56e), 6. Etien ; 5. Aliouat, 4. Maurens (19. Teyssier 56e) ; 3. Racca (23. Laval 32e), 2. Jullien (16. Bissuel 68e), 1.Lobo (17. Ursache 52e).

Les meilleurs joueurs

A Biarritz : Levi, Lund, Soqeta, De Luca, Ngwenya.

A Carcassonne : Latorre, Lima, Tonita.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?