Rugby à VII : Sonny Bill Williams pour Wellington

  • Rugby à VII : Sonny Bill Williams pour Wellington
    Rugby à VII : Sonny Bill Williams pour Wellington
Publié le , mis à jour

L’entraîneur de l’équipe de Nouvelle-Zélande à VII a confirmé que Sonny Bill Williams prendrait part aux prochains stages programmés début janvier pour postuler à la prochaine étape du circuit mondial qui se déroulera à Wellington les 30 et 31 janvier.

Seulement septième nation mondiale après les deux premières étapes du circuit mondial, la Nouvelle-Zélande a connu des difficultés pour bien figurer aux côtés des meilleures nations à VII. Il est vrai que l’entraîneur Sir Gordon Tietjens a dû faire face à une cascade de blessures en ce début de saison olympique. Dès son retour en Nouvelle-Zélande, après l’étape disputée au Cap en Afrique du Sud, il a annoncé des renforts pour le prochain rendez-vous qui aura lieu à Wellington fin janvier. Il a ainsi confirmé que la star planétaire Sonny Bill Williams participera aux prochains stages programmés début 2016 pour pouvoir postuler le plus rapidement possible. Déjà présent lors de l’étape de Dubaï en tant qu’observateur, le double champion du monde à XV n’avait pas caché qu’il était intéressé par les prochains Jeux Olympiques de Rio. Ses grands débuts à VII se feront donc à domicile.

Avec Messam et les frères Ioane

Gordon Tietjens espère aussi pouvoir compter sur le troisième ligne All Black Liam Messam. Actuellement au Japon, il sera de retour au pays une semaine avant l’étape de Wellington mais pourrait rentrer plus rapidement si son équipe de Tokyo des Toshiba Brave Lupus était éliminée avant la finale du championnat japonais. Autre annonce faite par Gordon Tietjens, les jeunes frères Akira et Rieko Ioane des Auckland Blues seront aussi de la partie, tout comme Ardie Savea, frère de Julian Savea. Ces trois derniers joueurs ont déjà fait partie du squad néo-zélandais à VII dans le passé et devraient rapidement reprendre leurs marques. De nombreux renforts qui vont permettre à la Nouvelle-Zélande de retrouver une place de choix sur la scène mondiale et en faire une des équipes favorites des prochains JO.

Nicolas Augot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?