Béziers injouable à domicile

  • Béziers injouable à domicile
    Béziers injouable à domicile
Publié le , mis à jour

Béziers (3è) accueille Perpignan (5è) en ouverture de la douzième journée de ProD2. Et si les Catalans arrivent forts d'un succès majeur sur Aurillac, il est difficile de les voir s'imposer chez les Biterrois.

Béziers est l'’équipe surprise de ce début de saison. Onzièmes du dernier ProD2, les Biterrois trustent, après onze journées, la troisième place du classement (devant des équipes comme Mont-de-Marsan, Aurillac ou même Albi, pourtant qualifiables la saison dernière). Mais ce bon début de saison, les Biterrois le doivent notamment à leurs performances dans leur antre du Stade de la Méditerranée. S’'ils comptent une défaite à domicile face au LOU, les joueurs de Manny Edmonds ont vaincu toutes les équipes « normales » qui se sont présentées dans l'’Hérault. Mieux encore, l'’ASBH s'’est imposé à trois reprises avec le bonus offensif, inscrivant une moyenne de …51,33 points lors des trois dernières rencontres au Stade de la Méditerranée. Ainsi, Aurillac s’'est incliné 54-40, Carcassonne 54-15 tandis que le CSBJ a subi son premier fanny de la saison : 46-0. Autant dire que depuis le début de saison, quelque soit l'’adversaire, Béziers ne fait pas dans la demi-mesure. Ainsi Perpignan qui ne s'’est plus imposé à l'’extérieur depuis la… 5e journée n'’aura, semble-t-il, pas les faveurs de pronostics. S'’ils viennent de retrouver le chemin du succès face à Aurillac dimanche dernier les Catalans n'’auront eu que quatre jours de repos (six pour les Biterrois). Non pas une excuse mais une circonstance aggravante pour les Usapistes.

Se conforter au classement

En cas de nouveau succès bonifié, les Héraultais reviendraient temporairement à une longueur du deuxième, Bayonne. Mais ils mettraient surtout Aurillac à cinq points tout en laissant l’'USAP et Colomiers à huit longueurs. Avant la trêve de Noël, les Biterrois pourraient ainsi confirmer leur statut d’'outsiders du championnat de ProD2. En revanche, une défaite cumulée aux victoires de tous ses poursuivants, ferait sortir les Héraultais du Top 5 et ainsi les exclure de leur statut de qualifiables pour les phases finales d’'accessions. Un match primordial donc qui pourrait permettre aux Biterrois de passer les fêtes à l’'abri ou, au contraire, de douter avant le début du troisième bloc. Pierrick Ilic-Ruffinatti

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?