Gaëlle Mignot : « Emmagasiner de la confiance »

  • Gaëlle Mignot : « Emmagasiner de la confiance »
    Gaëlle Mignot : « Emmagasiner de la confiance »
Publié le , mis à jour

La capitaine, avec 50 sélections en cinq années au sein du XV de France féminin, est un exemple pour les recrues.

Dix nouvelles sélectionnées, comment l’intégration se passe-t-elle ?

En règle générale, ça se passe plutôt très bien. On est un bon groupe qui vit bien ensemble chaque fois qu’il y a des nouvelles qui arrivent, elles apportent pas mal de fraîcheur donc ça se passe toujours relativement bien.

Déjà au test-match contre les Anglaises il y avait des nouvelles…

Oui il y avait déjà des nouvelles filles comme Romane Ménager qui a eu la chance de rentrer sur le match. Voilà on a passé une bonne semaine de préparation, elles se sont bien intégrées, après nous on fait tout pour qu’elles se sentent le mieux possible sur le terrain. Après dans la vie du groupe, en règle générale, ça se passe plutôt très bien.

On peut dire que les anciennes encore présentes sont le socle de ce XV de France ?

C’est qu’il y a quelques anciennes, mais après il y en a des plus anciennes que d’autres. Personne n’est à l’abri de savoir si elle sera toujours là en équipe de France ou pas. Tout le monde travaille dans le même sens, et tout le monde a le même objectif. C’est ce qui fait progresser l’équipe de France. Parce que les plus jeunes ont envie de prendre des places et les plus anciennes n’ont pas envie de les perdre ces places.

Vous êtes entre deux compétitions, comment ça se passe ?

Le rendez-vous de janvier est toujours un stage qui est assez difficile pour tout le monde, après une période de fêtes, une coupure au niveau du championnat. C’est toujours un stage qui est très engagé parce qu’il y a un groupe de 37 filles et il n’y a que 23 places à prendre pour le premier match. On travaille beaucoup de physique et de contact où chacun a envie de montrer qu’il a travaillé pendant les vacances et qu’il mérite sa place.

Quels sont les objectifs pour cette nouvelle saison internationale ?

L’objectif sur cette année, c’est encore vraiment de travailler, de mettre en place notre projet de jeu, de monter encore petit à petit les échelons. Je pense que l’année dernière on a débuté une nouvelle saison avec de nouveaux entraîneurs, maintenant on connaît un peu le projet de jeu. Là on a envie encore plus, sur le match de l’Angleterre on a réalisé un bon match on a envie de montrer qu’on est capable de rivaliser avec de grandes nations. On continue à se préparer avec comme gros objectif la Coupe du monde de 2017, avec des étapes intermédiaires qu’il ne faudra pas rater pour emmagasiner de la confiance et puis montrer aussi aux adversaires qu’il faudra compter sur l’équipe de France.

Si vous deviez décrire le nouveau groupe qui est en train de se former…

C’est un super groupe, jeune, dynamique, qui a beaucoup d’envie et très travailleur. Propos recueillis par A. P.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?