Italie : Galthié a dit non

  • Italie : Galthié a dit non
    Italie : Galthié a dit non
Publié le , mis à jour

Au terme du prochain Tournoi des 6 Nations, Jacques Brunel quittera ses fonctions à la tête de l’équipe d’Italie. Pour l’heure, les dirigeants transalpins ne lui ont trouvé le moindre remplaçant…

Qui succédera à Jacques Brunel à la tête de l’équipe d’Italie ? La question est sur toutes les lèvres dans le microcosme du rugby transalpin. En place depuis 2011, le sorcier gersois n’a pas pu faire des miracles et son très modeste bilan (56 matchs, 41 défaites et 15 victoires) ne lui permet pas aujourd’hui de se porter candidat à sa propre succession. Au terme du prochain Tournoi des 6 Nations, « Brunel l’Italien » quittera donc le poste de sélectionneur de la squaddra azzura, laissant les caciques de la FIR dans un abîme de perplexité.

Afin de remplacer Brunel, le premier choix des dirigeants italiens s’était ainsi porté sur Fabien Galthié, démis de ses fonctions à Montpellier et désormais libre de tout contrat. L’offre faite par la fédé transalpine, très juteuse, n’a pourtant pas convaincu l’ancien numéro 9 international. Pourquoi ? Galthié aurait-il d’ores et déjà promis à Mourad Boudjellal qu’il serait l’entraîneur des trois-quarts varois l’an prochain ? Veut-il tourner la page de sa carrière d’entraîneur ? A-t-il eu peur de ne pouvoir transcender une génération italienne très peu pourvue en talents, si l’on excepte Sergio Parisse et Leonardo Ghiraldini ? La dernière hypothèse semble aujourd’hui la plus vraisemblable.

O’Shea joue le bluff

Dès lors, qui remplacera Brunel ? Le manager irlandais des Harlequins Conor O’Shea (45 ans) est actuellement le candidat le plus sérieux, malgré les timides démentis qu’il vient de lancer chez nos confrères du Daily Mail. La semaine dernière, les dirigeants transalpins ont ainsi rencontré le boss des Quins à deux reprises. Et si celui-ci refuse encore de se prononcer (« Un tel intérêt est flatteur pour un jeune coach tel que moi, mais mon job est pour l’instant à Londres. »), la rumeur de sa prochaine arrivée enfle un peu plus chaque jour, dans les couloirs de la Fir. Afin d’épauler Conor O’Shea, les dirigeants italiens auraient d’ailleurs songé à Ronan O’Gara (38 ans), actuellement en fin de contrat dans les Hauts de Seine. Si O’Shea refusait la proposition des caciques de la fédération italienne, il semblerait toutefois peu probable que le maître ès défenses du Racing 92 quitte la banlieue parisienne. M.D.

Marc Duzan
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?