• Toulon, la réponse du champion
    Toulon, la réponse du champion
Publié le / Modifié le
Champions Cup

Toulon, la réponse du champion

Le RCT s’est imposé 20 à 16 à l’Aviva Stadium au prix d’une belle remontée au tableau d’affichage. La qualification est plus que jamais d’actualité pour le triple champion d’Europe.

Leinster — Toulon 16-20

Par Vincent Bissonnet

Le match

Une réponse de champion. En ballottage défavorable dans cette poule depuis leur entrée, malmené par le Leinster à l’Aviva Stadium pendant cinquante minutes, le RCT a obtenu une victoire référence à Dublin, ce samedi. Et un précieux succès en vue de la qualification. Après un premier acte marqué par l’indiscipline varoise et la férocité irlandaise, les Toulonnais ont démontré de la puissance, de la maîtrise et de la détermination pour inverser la tendance. Un essai de pénalité, une réalisation d’Anthony Etrillard et une pénalité de Tom Taylor – soit quinze points inscrits en quinze minutes — sont venus concrétiser cette épatante domination territoriale. Grâce à ce succès, le RCT conserve toutes ses chances de qualification pour les quarts de finale.

Le tournant

La remontée au score du RCT a coïncidé avec les remplacements effectués par l’encadrement varois. Les entrées en jeu de Xavier Chiocci, Anthony Etrillard, Levan Chilachava et autres Konstanin Mikautadze ont initié le sursaut varois. Dès lors, le paquet d’avants varois a imposé sa suprématie à son homologue. En mêlée fermée, la domination est apparue patente, récompensée par un essai de pénalité. Et en touche, le triple champion d’Europe a réalisé un presque sans-faute. Sur les groupés pénétrants, enfin, les Rouge et Noir ont multiplié les mauls destructeurs. Même avec toute sa vaillance et son expérience, le Leinster ne pouvait y résister…

Le bémol

Avec quatre points, le RCT réalise une très belle opération mathématique. Mais le tenant du titre regrettera peut-être le bonus offensif envolé en fin de partie. Il pensait pourtant l’avoir obtenu à deux minutes du terme quand Mamuka Gorgodze s’était emparé du ballon avec autorité pour transpercer la défense irlandaise en son cœur et aplatir. En vain. L’arbitrage-vidéo révélait un léger en-avant commis par le troisième ligne géorgien au moment de se saisir de la balle. Quelques instants plus tard, les Varois étaient à deux doigts de récupérer la balle sur la ligne d’en-but mais étaient sanctionnés d’une pénalité… Un détail de l’histoire ? Ou un tournant ? L’avenir le dira.​

La fiche technique

À DUBLIN (Samedi 17 h 15)_ Toulon bat le Leinster 20-16 (5-16) – 44 000 spectateurs

Arbitre : M. Barnes (Angleterre).

Évolution du score : 3-0, 10-0, 10-5, 13-5, 16-5 (mi-temps) ; 16-12, 16-17, 16-20 (score final).

Toulon : 3E Smith (29e), de pénalité (59e), Etrillard (66e) ; 1T (59e), 1P (74e) Taylor.

Carton jaune : Vermeulen (13e).

Leinster : 1E de pénalité (18e) ; 1T, 3P (11e, 35e, 40e) Sexton.

Carton jaune : Van der Flier (78e).​

Leinster : 15. R. Kearney ; 14. D. Kearney, 13. Te’o (22. Madigan 39e), 12. Fitzgerald, 11. Nacewa (cap.) ; 10. Sexton (23. Kirchner 67e), 9. Reddan (21. N. McCarthy 77e) ; 7. Van der Flier, 8. Heaslip (20. Jo. Murphy 70e), 6. Ruddock ; 5. M. McCarthy (19. Denton 57e), 4. Toner ; 3. Ross (18. Moore 25e), 2. Strauss (16. Cronin 47e), 1. Mc Grath (17. Healy 47e).

Toulon/15. D. Armitage (21. Taylor 47e) ; 14. Habana, 13. Bastareaud, 12. Nonu, 11. Mitchell ; 10. Giteau (cap.), 9. Escande (22. Tillous-Borde 47e) ; 7. S. Armitage, 8. Vermeulen, 6. Smith (20. Fernandez Lobbe 57e) ; 5. Taofifenua (23. Mikautadze 13e-20e-51e), 4. Suta (19. Gorgodze 67e) ; 3. Stevens (18. Chilachava 47e), 2. Guirado (16. Etrillard 50e), 1. Fresia (17. Chiocci 47e).

Les buteurs

Sexton : 1T/1, 3P/3. Escande : 0T/1, 0P/1. Taylor : 1T/2.

Les meilleurs

À Toulon, J. Smith, Giteau, Vermeulen, Guirado, Suta, Taofifenua, Chilachava, S. Armitage ; au Leinster, Fitzgerald, Toner, Ruddock, Heaslip.

Vincent Bissonnet
Voir les commentaires
Réagir