Lyon, roi du Pro D2

  • Lyon, roi du Pro D2
    Lyon, roi du Pro D2
Publié le , mis à jour

Alors que le championnat de Pro D2 s’arrête pour trois semaines en raison de la trêve, le LOU domine déjà assez largement les débats et est donc sacré champion d’automne.

Treize journées de Pro D2 et déjà 54 points pour autant d’essais inscrits. Des chiffres qui font tourner les têtes alors que le championnat n’est pas encore joué de moitié. Les Lyonnais gèrent d’une main de fer ce début de championnat. Depuis le mois d’août et le début du championnat, les hommes de Pierre Mignoni et Sébastien Bruno ne se sont inclinés qu’à une seule reprise (A Aurillac lors de la 7e journée). Sur les 65 points possibles, le LOU en a inscrit 54, un véritable record depuis ces dernières saisons. Pour retrouver un tel exploit en Pro D2, il faut remonter à la saison 2006-2007. En décembre 2006, Auch n’avait perdu qu’un seul match (10-15 à La Rochelle lors de la 6e journée) et trustait la première place du classement avec 50 points. Malgré tout, les Lyonnais font encore mieux cette année.

Toby Arnold : l’homme du début de championnat

Avec 14 essais inscrits, l’ailier néo-zélandais est le meilleur réalisateur du championnat loin devant les deuxièmes, Sabri Gmir (Béziers) et Napolioni Nalaga (Lyon) qui ont marqué sept essais. En remontant jusqu’à la saison 2009-2010, jamais un joueur n’a autant marqué en seulement treize rencontres. Seul Florian Denos avait approché ce chiffre en passant 13 fois la ligne d’en but au même moment de la saison en 2012-2013.

Le match référence : la victoire à Béziers

Lors de la troisième journée de Pro D2, les Lyonnais sont allés s’imposer sur la pelouse du Stade de la Méditerranée (23-28). Un résultat dont ils sont les seuls à pouvoir se vanter. En effet, cette saison Béziers est intraitable à domicile. D’ailleurs, lors de ce match, le marqueur fou lyonnais, Toby Arnold, avait passé la ligne d’en-but biterroise à deux reprises. J.E.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?