C’était 2015 – Les personnalités qui ont marqué l’année

  • C’était 2015 – Les personnalités qui ont marqué l’année
    C’était 2015 – Les personnalités qui ont marqué l’année
Publié le , mis à jour

2015 fut une année riche en émotion. Triplé du RCT ou Coude du monde, quelles personnalités ont marqué l’année 2015 ?

La personnalité des petites nations : Mamuka Gorgodze

Élu homme du match lors de Géorgie Nouvelle-Zélande, Mamuka Gorgodze a marqué l’année 2015 de par sa capacité a porté à bout de bras sa sélection. S’il fait partie de ces joueurs qui auraient dû avoir la chance de défendre une nation à la hauteur de son talent (comme ça peut être le cas de Sergio Parisse par exemple), le troisième ligne toulonnais a su hausser le niveau de son équipe et faire front face à une équipe de Nouvelle-Zélande. Symbole de cette Géorgie courageuse, Mamuka Gorgodze aura indiscutablement marqué l’année 2015.

Les personnalités rafraîchissantes : le duo Agustin Pichot — Diego Maradona

Si l’Argentine s’est fait remarquer pendant le mondial c’est avant tout par la flamboyance de son rugby, mais la présence de Pibe de Oro n’est pas anodine. Présent lors du récital de la sélection argentine face aux Tonga (45-16), la légende du foot argentin n’a cessé d’exprimer sa joie tout au long de la rencontre. Il est ainsi devenu la « mascotte », le symbole de cette Argentine qui est incontestablement entrée dans le cœur des amateurs de rugby de par la fraîcheur apportée son jeu de mouvement. « Je suis un peu le porte-bonheur des Pumas… » déclarait d’ailleurs Maradona au cours de la compétition. On apprendra au cours d’une interview accordée au journal du 26 octobre, que Diego Maradona et l’homme fort du rugby argentin : Agustin Pichot entretiennent un lien d’amitié. Celui qui a marqué une génération de footballeurs déclarait d’ailleurs au sujet de son ami « Il me ressemble. Pichot est un leader, comme moi ». Ce duo sulfureux a donc marqué l’année 2015 et il n’est pas impossible de le voir à nouveau arpenter les bords des terrains au cours des rencontres de l’Argentine…

La personnalité française : Scott Spedding

Il avait marqué l’année 2014 par ses larmes lorsque Patrice Lagisquet lui avait annoncé sa sélection. L’année suivante, l’arrière de Clermont-Ferrand a une nouvelle fois marqué le monde du rugby. Si ces performances n’ont, comme toute l’équipe de France, pas été au niveau attendu ; l’arrière du XV de France a au moins eu le mérite de respecter les consignes qui lui avaient été données par Philippe Saint-André. Sélectionné pour son jeu au pied long, Scott Spedding n’a pas fait dans la flamboyance. S’il n’a pas fait de différences comme d’autres arrières (Willie Le Roux, Ben Smith et autres Mike Brown) le Sud-Africain d’origine a été l’un des moins mauvais Français au mondial. Est-ce que ça suffira à Guy Novès pour le rappeler en équipe de France ? Pas sûr, mais on ne pourra pas enlever à Scott Spedding de ne pas avoir tout donné sous le maillot tricolore.

LA personnalité de 2015 : La der de Richie McCaw

C’est un monsieur qui quitte le monde du rugby. En 2015, le capitaine des All Blacks a marqué un peu plus l’histoire de ce sport. Remis en question avant le mondial par les spécialistes, Richie McCaw a une nouvelle fois prouvé qu’il était indiscutable pour le XV à la fougère. Seul joueur qui semble maîtriser les règles plus que les arbitres, le troisième ligne néo-zélandais s’est une nouvelle fois illustré par sa capacité à hisser son niveau de jeu pour servir sa sélection. Incontestable dans ce top, Richie McCaw a marqué toute une génération de rugbymen.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?