Castres s’impose logiquement

  • Castres s’impose logiquement
    Castres s’impose logiquement
Publié le , mis à jour

Malgré un début de rencontre peu convaincant, Castres est parvenu à s’imposer sur Brive en jouant simplement. Efficace.

Castres — Brive 23-8

Par Romane Paulin et Nicolas Augot

Le résumé du match

On ne peut pas dire que l’entame de match aura été à l’avantage de l’une des deux équipes. Entre des approximations de la part de Castres empêchant notamment une occasion d’essai et une domination briviste pour le moins absente, la rencontre ne promettait en rien qui de Brive ou Castres allait prendre le premier l’avantage. D’autant que Kockott raté la première pénalité de la partie (3e) à 40 m en face des poteaux… Rien de flamboyant donc, mais 30 minutes suffisaient finalement pour voir la première action concrète de cette partie avec un premier essai de Julien Dumora tandis que les Castrais étaient en infériorité numérique après un carton pour Faasalele. Les Brivistes, pour répliquer, avaient pourtant une occasion après une mêlée sur les 22 m adverses mais la sonnerie à la mi-temps signifiait qu’il était de remettre les pendules à l’heure dans les vestiaires.

A la reprise Castres avait trouvé son rythme et le prouvait sur un nouvel essai de Caminati après que Sivivatu ait pris l’initiative seul en perçant à travers les lignes brivistes. Le CABCL ne parvenait pas à reprendre le dessus tandis que Germain ratait une nouvelle pénalité. Il aura finalement fallu attendre la 60e minute avant de voir le premier essai briviste par Irribaren. Pour autant, cela ne signait pas de remontée fulgurante de la part de Brive, bien au contraire. Dominés en mêlée et dans les phases de rucks en seconde mi-temps, ils manquaient d’encaisser un nouvel essai pour la dernière minute de jeu. Castres s’imposait logiquement 23 à 8.

L’essai du match

Le premier essai de la partie signé Julien Dumora était le fruit d’une série de Pick and go après que Julien Dumora lui-même ait percé entre les lignes brivistes. Aidé par ses avants, le demi d’ouverture trouvait finalement la faille à droite des perches de l’en-but briviste. On retiendra qu’au moment de cet essai, le CO était en infériorité numérique après un carton jaune sur Faasalelel pour anti jeu.

Le tournant du match

20 minutes. C’est le temps qu’il aura fallu pour que les deux équipes ne rentrent réellement dans la partie et ne créent enfin du jeu. Jusque-là, la domination briviste était évaluée à 0 % et Castres enchaînait les en-avant dans son camp.

L’homme du match

Julien Dumora a été un animateur essentiel durant cette partie. À l’initiative de plusieurs percées et auteur du premier essai du match il a grandement contribué à la victoire de son équipe.

la fiche technique

À Castres — dimanche 16 heures — 10 280 spectateurs

Arbitre : M. Descottes (DA)

Évolution du score : 3-0, 3-3, 10-3 (MT) ; 13-3, 20-3, 23-3, 23-8.

Castres : 2E Dumora (31e), Caminati (46e) 2T Kockott (31e, 46e, 3P Kockott (17e, 43e, 53e

Cartons jaunes : Fa’asalele (24e), Tichit (63e)

Brive : 1E Iribaren (60e), 1P Germain (24e)

Carton jaune : Jgenti (63e)

Castres : 15. Palis (21. Sivivatu 17e) ; 14. Martial, 13. Combezou (22. Vialelle 75e), 12. Lamerat, 11. Caminati ; 10. Dumora, 9. Kockott (20. Seron 75e) ; 7. Bias (Lazar 63e-73e), 8. Tulou, 6. Fa’asalele (19. Beattie 50e-53e, 73e) ; 5. Capo Ortega (cap) (18. Samson 71e), 4. Gray ; 3. Wihongi (17. Montès 68e-71e), 2. Mach (16. Rallier 53e), 1. Lazar (23. Tichit 53e).

Brive : 15. Germain (22. Sola 54e) ; 14. Namy, 13. Mignardi, 12. Luafutu, 11. Masilevu ; 10. N. Bézy, 9. Péjoine (21. Iribaren 51e) ; 7. Waqaniburotu (Jourdain 63e-73e, 20. Whetton 73e), 8. Koyamaibole (19. Sanconnie mt), 6. Hauman ; 5. Mela (cap) (18. Marais 51e), 4. Steenkamp ; 3. Jourdain (23. Jgenti 51e), 2. Da Ros (16. Ribes 51e), 1. Pointud (17. Asieshvili 51e).

Les Buteurs

Kockott : 3P/4, 2T/2

Germain : 1P/2, Bézy 0T/1

Nicolas Augot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?