Toulouse régale le Stadium

  • Toulouse régale le Stadium
    Toulouse régale le Stadium
Publié le , mis à jour

Pour son retour au Stadium pour le compte du Top 14, le Stade toulousain a offert à son public une victoire bonifiée (31-8) face à Toulon et domine désormais seul le Top 14.

Toulouse – Toulon 31-8

Par Justine Esteve et Alison Perret

Le résumé du match

La clôture du Boxing Day s'est jouée à guichet fermé ce dimanche soir, avec pas moins de 32 479 spectateurs. Le match s'annonçait rude et ce fut le cas. Une véritable épreuve de force a eu lieu au Stadium. Le Stade toulousain, bien installé dans le match avec l'essai de Gaël Fickou à la 12 e minute, a gardé son avance tout au long de la première mi-temps ne perdant pas un seul ballon en touche et en mêlé lors des 40 premières minutes, le Stade est resté maitre chez lui. Il aura fallu attendre la 15e minute pour voir le RCT concrétiser avec une pénalité de Taylor, même si ce dernier n’a vraiment pas été en réussite dans cet exercice ce dimanche soir. La reprise s’est faite à 14 contre 15 pour les locaux du au carton jaune reçu par le capitaine Thierry Dusautoir à la 38e minute. Malgré l'infériorité numérique, Maxime Médard a inscrit le deuxième essai toulousain après une belle percée de Fritz. Malgré tout, le RCT a repris l'avantage. Du moins dans le jeu. A l'heure de jeu, les Toulousains reculaient jusque sur leur ligne d'en but. Des décisions arbitrales contestées par le public ont accompagnées l'avancée des Toulonnais.  C’est après plusieurs phases de jeux que James O'Connor a fini par inscrire le premier essai varois. A l'heure de jeu, les hommes d’Ugo Mola trouvaient à nouveau une faille par Camara qui franchissait la ligne d’en-but des joueurs de la rade. A partir de ce moment là, les joueurs toulonnais ont à nouveau subi l'avancée des stadistes, les blessures et la fatigue.  Et finalement les Stadistes ont fini par les faire vaciller le RCT en inscrivant en force l’essai du bonus par Aldegheri. Les Toulousains finissent donc l’année en apothéose avec cette victoire bonifiée et une anecdotique première place au classement.

Le tournant du match

Cela peut paraître paradoxal mais le tournant de cette partie aura été le carton jaune reçu par le capitaine des Stadistes, Thierry Dusautoir. Car, bien qu’étant en infériorité numérique, les hommes d’Ugo Mola ont tenu la dragée haute à leurs adversaires. Mieux encore, ils sont parvenus à inscrire leur deuxième essai de la rencontre grâce à un très bon travail de Florian Fritz et une finition parfaite de Maxime Médard. Cet essai marque aussi un tournant plutot négatif pour le RCT car sur l’ultime plaquage, Jocelino Suta et ses coéquipiers ont perdu Duane Vermeulen, KO, qui a du sortir sur civière.

L’essai du match

Imanol Hatinordoquy a du déclarer forfait avant le match. De cette manière c’est Yacouba Camara qui a pris sa place. Et ce dernier a réalisé un match complet marquant un superbe essai au passage. Entre puissance et style. Après un très bon travail de Cyril Baille, le troisième ligne positionné tel un ailier prend le fermé, déborde le long de la ligne et résiste à deux plaquages pour ensuite aplatir le troisième essai toulousain

L’homme du match

Alors qu’il devait être sur le banc, Yacouba Camara a « profité » du forfait d’Harinordoquy pour être titulaire et marquer à nouveau des points. Décisif sur tout le match, le jeune troisième ligne a fait bien mieux que jouer les remplaçant et a en plus inscrit un superbe essai. Et même si de nombreux toulousains ont été bons ce dimanche soir, Yacouba Camara est celui qui a le plus brillé.

La fiche technique

A Toulouse – Dimanche 21h – 32 479 spectateurs

Evolution du score : 7-0, 7-3, 10-3 (MT) ; 17-3, 17-8, 24-8, 31-8

Arbitre : M. Chalon

Toulouse : 4 E Fickou (12e), Médard (44e), Camara (62e), Aldeghery 74e) , 4T Bézy (13e, 45e, 63e, 75e), 1P Bézy (21e)

Carton jaune : Dusautoir (38e)

Toulon : 1 E O’Connor (58e), 1P Taylor (16e)

Carton jaune : Gorgodze (20e)

Toulouse : 15. Médard (22. Poitrenaud. 77e) ; 14. Clerc, 13. Fickou, 12. Fritz (21. McAlister 72e), 11. Palisson ; 10. Doussain, 9. S. Bézy ; 7. Camara (19.Lamboley 72e), 8. Picamoles (20. Galan 59e), 6. Dusautoir (cap.) ; 5. Albacete (18. Tekori 59e), 4. Maestri (18. Tekori 27e-41e) ; 3. Johnston (23. Aldegheri MT), 2. Marchand (16. Tolofua 54e), 1. Kakovin (17. Baille 54e).

Toulon : 15. D. Armitage (20. Cooper 59e) ; 14. O’Connor, 13. Mermoz, 12. Nonu, 11. Habana ; 10. Taylor, 9.  Tillous-Borde (22. Escande 77e) ; 7. S. Armitage, 8. Vermeulen (19. Smith 44e), 6. Gorgodze ; 5. Mikautadze (18. Taofifenua 64e- 21. Belan 77e), 4. Suta ; 3. Chilachava (23. Stevens 53e), 2. Etrillard (16. Guirado 53e), 1. Chiocci (17. Fresia MT).

Les buteurs

Bézy : 1P/2, 4T/4

Taylor : 1P/3, 0T/1

Les meilleurs

Picamoles, Camara, Fickou, Fritz, Médard ; S. Armitage, O’Connor

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?