L’off-load : choisir pour franchir

  • L’off-load : choisir pour franchir
    L’off-load : choisir pour franchir
Publié le , mis à jour

Dans un rugby moderne, résolument tourné vers le duel, les passes après contact sont devenues incontournables. Elles sont aussi largement diversifiées, au point que chacune répond à une situation particulière. L’exemple avec le geste de l’ailier David Smith.

C’est l’arme fatale du rugby moderne. Celle qui fait sauter le verrou des défenses toujours plus organisées. Pour autant, une passe après contact, appelée également passe off-load, reste toutefois risquée : tout d’abord parce qu’elle ne tolère pas l’approximation mais surtout car, par définition, elle est exécutée au milieu d’une forte concentration d’adversaires. Ici, face à Montpellier, l’ailier castrais David Smith, parvient à utiliser un geste précis et à l’origine d’un essai.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?